Comment changer de type de morphologie

On dit qu’il y a 3 morphotypes :
ectomorphe, mésomorphe et endomorphe

En Ayurvéda, on parle de Vata, Pitta et Kapha.

Je ne vais pas te parler des massages ayurvédiques
(que j’adore)
ni des autres aspects de cette médecine traditionnelle indienne.

Je te parle des morphotypes.

Ce qui bloque les gens dans un morphotype,
ce n’est pas leurs gènes.

Dans le mail d’hier, je t’ai parlé de l’épigénétique.

En bref, notre taux de graisse corporel
n’est pas dû à nos gènes,
mais à notre mode de vie,
notamment l’alimentation.

Les morphotypes sont une arnaque
pour expliquer la prise de poids.

Or, une alimentation saine peut transformer
un mésomorphe obèse en ectomorphe.

Où sont les photos des endomorphes en surpoids
dans les camps de concentrations nazis à long terme ?

On n’en voit AUCUN !

Ils sont tous devenus ectomorphes
avec une restriction calorique aussi forte.

Te souviens-tu de la transformation de Nadia
dans le mail d’hier ?

Elle a changée son soi-disant morphotype
en changeant son mode de vie.

Le type de corps est le résultat à long terme de notre mode de vie.

L’alimentation est le facteur principal.

Le sport stimule la prise de masse musculaire…
jusqu’à nos limites naturelles.

Notre silhouette change selon nos hormones aussi.

Voilà pourquoi par exemple :

  • le corps des femmes a tendance à changer après la grossesse
  • les bodybuilders deviennent vite énormes en prenant stéroïdes anabolisants

Ta fourchette a le pouvoir de changer ta silhouette.

Pour finir, je te laisse l’exemple d’un homme
– pour changer –
Alain, qui a beaucoup minci
en améliorant son mode de vie :

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton:

Publié dans Alimentation végétale | Tagué , , | Laisser un commentaire

L’obésité n’est pas due à la génétique

L’obésité n’est pas une fatalité.

En fin d’article, je te parlerai de la transformation de Nadia.

Avec le même ADN,
les résultats peuvent être très différents,
on parle d’épigénétique.

Par exemple,
les abeilles ouvrières et la reine ont les mêmes gènes.

La reine pond jusqu’à 2000 œufs par jour,
tandis que les ouvrières sont stériles.

La reine vit jusqu’à 3 ans et les ouvrières 3 semaines.

La différence entre les deux est l’alimentation.

Une larve nourrie de gelée royale devient une reine.
Les autres larves deviennent des ouvrières.

Et chez les humains ?

Dans l’étude GEMINAL, l’équipe du Dr Ornish a constaté
que 500 gènes s’exprimaient différemment en 3 mois
grâce à une amélioration du mode de vie.

Cela montre qu’une alimentation à base de plantes entières
protège des maladies telles que le cancer du sein et de la prostate. (Ref 1)

Nos gènes représentent souvent pas plus de 10 à 20 % du risque (Ref 2)

« Les maladies se partagent en famille surtout car les membres d’une même famille ont tendance à manger les mêmes repas. »

– Dr Michael Greger

Notre nourriture peut modifier
l’expression de gènes sur notre santé.

Nadia a désormais un poids sain, léger et stable
car elle a une alimentation à base de plantes entières
et fait du sport régulièrement,
comme celles qui suivent le programme MGAG.

Tu peux retrouver Nadia sur Instagram @fat2fitonfruit.

Et pour les geeks, voici les références des études citées :

  • Ref 1 : Ornish D, Magbanua MJ, Weidner G, et al. Changes in prostate gene expression in men undergoing an intensive nutrition and lifestyle intervention. Proc Natl Acad Sci USA. 2008;105(24):8369–74.
  • Ref 2 : Willett WC. Balancing life-style and genomics research for disease prevention. Science. 2002;296(5568):695–8.)

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Alimentation végétale | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

3 raisons d’éviter le chocolat🍫

Comme je te l’ai raconté hier,
quand j’étais jeune,
je mangeais du chocolat car j’avais envie de sucré.

Ce que j’ignorais (j’aurais pu me renseigner avant),
c’est que le chocolat:

  • est bien trop gras
  • contient des substances excitantes/stimulantes
  • contient parfois des hormones cancérigènes

1) Le chocolat est bien trop gras,
donc il favorise le surpoids et le diabète
sauf si on se restreint.

Eh oui, le moindre excès de graisses bouche les artères
et paralyse l’insuline pendant des heures.

Quel taux de graisses y a-t-il dans le chocolat ?

Exemples :

  • Chocolat à 70% cacao : ~ 65% des calories sont des lipides
  • Chocolat à 90% cacao : ~ 80% des calories sont des lipides

C’est bien trop gras,
pas trop sucré.

2) Le cacao contient de la théobromine,
qui est un alcaloïde ayant un impact
sur le système nerveux central de l’humain.

(L’impact de la caféine est encore plus fort.)

La théobromine du cacao stimule le cœur
dans une certaine mesure.

La théobromine cause potentiellement
une addiction au chocolat
et une instabilité de l’énergie et de l’humeur.

3) Si le chocolat contient du lait,
alors il contient des protéines animales
et des hormones animales.

La littérature scientifique montre que
les protéines laitières sont cancérigènes.

De plus,
le lait contient l’hormone de croissance IGF- 1
qui favorise le cancer.

Bref, mon conseil est de limiter le chocolat le plus possible.

Et comme ce n’est pas utile de bannir complètement le chocolat,
quand tu en achètes,
je te suggère choisir du chocolat sans lait animal.
(Les veaux te diront merci.)

À propos de produits d’épicerie,
cette semaine, dans le Pass VIP,
il y a une formation pour t’apprendre à lire les étiquettes.

*

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Santé | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Comment j’ai arrêté le chocolat🍫 sans y penser, sans lutter ni me frustrer

Je mangeais énormément de chocolat
depuis toute petite.

Le soir, en famille, devant la télé,
on se partageait rituellement une tablette de chocolat.

On était tous les quatre accros au chocolat.

La tablette devait être soigneusement divisée en quatre,
sinon c’était le drame,
car on voulait tous le plus de chocolat possible.

Quand notre réserve de chocolat était vide,
il était hors de question de passer une soirée sans chocolat,
alors mon frère ou moi nous dévouions
pour chercher une tablette à la station essence.

Eh oui, on avait tous
très envie de sucré en fin de journée.

Ensuite, quand j’ai habité seule,
je mangeais en général
une tablette de chocolat par jour
(donc 100 à 200 grammes de chocolat par jour).

Puis, quand j’ai commencé
à remplacer mes repas standard
par des repas de fruits,
j’ai rapidement perdu l’envie de chocolat…
comme si un besoin avait été assouvi…
en préventive.

Par la suite, j’ai compris que
mon corps me poussait à manger du chocolat
pour satisfaire ses besoins de sucres simples.

En mangeant des fruits au lieu du chocolat,
j’ai chouchouté mon corps.

Les fruits contiennent
plein de sucres simples,
des fibres douces,
de l’eau
et plein de vitamines.

Le chocolat contient un peu de sucre
pour faire passer le goût amer du cacao.

Le chocolat contient aussi
des substances stimulantes,
voilà pourquoi il vaut mieux limiter sa consommation.

Et pour couronner le tout,
le chocolat est très gras.

Maintenant, je consomme du chocolat
environ une fois par mois,
je n’ai pas envie d’en manger plus souvent.

Veux-tu que je parle davantage
des problèmes que pose le chocolat
dans un prochain article ?

Je te laisse avec l’une de mes anciennes vidéos,
toujours valable, qui s’appelle
« Je ne suis plus accro au chocolat… grâce à ceci ».

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Véganisme | Laisser un commentaire

Consommer du miel tue les abeilles 🐝

Malheureusement, de nombreux apiculteurs prennent des mesures inhumaines pour assurer leur propre sécurité et atteindre des quotas de production.

Il n’est pas rare qu’ils coupent les ailes de la reine pour qu’elle ne puisse pas quitter la riche.

Il n’est pas inhabituel qu’ils l’inséminent artificiellement la reine sur un « statif d’insémination » (=dispositif de viol), comme pour les animaux de ferme, mais à la taille d’une abeille.

Quand l’apiculteur veut transférer une reine vers une nouvelle colonie, elle est transportée avec des « abeilles gardes du corps », qui, si elles survivent au transport, seront tous tués par les abeilles dans la nouvelle colonie.

De grandes opérations commerciales peuvent également prendre tout le miel au lieu de laisser environ 30 kg dont les abeilles ont besoin pour passer l’hiver.

Ces exploitants remplacent le miel riche par un sucre de substitution bon marché qui n’est pas fortifiant.

On ne s’étonne donc pas que les abeilles aient un système immunitaire faible et meurent en masse.

Dans les régions plus froides, si les apiculteurs considèrent que garder les abeilles en vie tout au long de l’hiver coûte trop cher, ils détruisent les ruches en utilisant du cyanure gazeux.

De plus, les abeilles sont souvent tuées ou leurs ailes et leurs pattes arrachées par une manipulation hasardeuse.

D’après l’Association des apiculteurs Cook-DuPage, les humains utilisent du miel depuis 15 000 avant J.C., mais ce n’est qu’au 20e siècle que les humains ont transformé les abeilles en animaux de ferme.

Les seules ruches éthiques sont celles où l’humain ne prélève rien.

Heureusement, de nombreux édulcorants sont faits sans tuer ni exploiter d’abeilles :

Le sirop de riz, la molasse, le sorgho, le sucanat, le rapadura, le malt d’orge, le sirop d’érable, le sucre de canne, le sirop d’agave, le sucre de fleur de coco, le sirop de datte, les fruits secs, la confiture de fleur de pissenlit ou les concentrés de fruits peuvent remplacer le miel dans les recettes.

Quel est ton alternative sucrée préférée ?

Mon cœur vacille entre le sucre de coco et le sirop d’érable ♡

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Animaux et nature | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Intoxication au miel 🍯

Le miel peut être toxique pour les humains.

Certaines substances qui sont toxiques sur les humains n’ont pas d’effet sur les abeilles.

Si les abeilles obtiennent leur nectar de certaines fleurs, le miel qui en résulte peut être psycho-actif, voire toxique pour les humains, mais sans danger pour les abeilles et leurs larves.

L’empoisonnement par ce miel s’appelle « intoxication au miel ».

Certaines plantes ont un nectar toxique pour les humains, qui donnera un miel toxique :

  • rhododendrons/ azalées
  • sumac vénéneux/ arbre à la gale/ sumac grimpant/ herbe à puce /bois de chien
  • laurier-rose

Au final, cet empoisonnement peut conduire à :

  • des problèmes cardiaques, tels que l’hypotension, la bradycardie et la vasodilatation périphérique.
  • des symptômes tels que la nausée, des étourdissements, des vomissements et une hypersalivation.

Un tel empoisonnement dure en général quelques heures et ne dépasse que très rarement les 24 heures.

En général, ces désagréments ne sont pas mortels.

De plus, il y a des grains de pollen dans le miel.

Et le miel cru bio local ne guérit pas des allergies, contrairement à ce que prétendent certains sites peu fiables.

En conclusion :

Les abeilles ont besoin de tout leur miel. 🐝

Nous, on n’a pas besoin du miel des abeilles.

Demain, je te parle des problèmes éthiques de la consommation du miel et je te donnerai plein d’exemples pour remplacer le miel.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Santé | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Pourquoi certaines grossissent en HCLF

Pourquoi certaines perdent du poids en HCLF
alors que d’autres prennent des kilos sur ce modèle ?

Lors des ces dernières années,
j’ai rencontré et discuté avec des centaines de personnes
et j’ai étudié la science qui se cache derrière les alimentations HCLF.

Comme il y a certaines allégations exagérées dans ce mouvement,
Tata Pauline va rétablir la vérité sur certains mythes.

Un cas typique est Judith, qui reste en surpoids
en dépensant 2000 kcal et mangeant 5000 kcal
sous forme de féculents chaque jour.

Elle se force à manger autant,
car elle a entendu qu’il fallait manger
le plus de sources de glucides que possible
pour être en bonne santé
et pour ne pas ralentir son métabolisme.

Mais elle ignorait que le conseil qu’elle suit depuis 2 ans
est en fait destiné aux anorexiques
qui ont un tout petit estomac et doivent se forcer à manger.

Judith n’a pas d’antécédents d’anorexie.
Son métabolisme n’est pas endommagé.
Son estomac a déjà l’habitude de manger de grands volumes.
Ce conseil est donc excessif pour elle.

Maintenant qu’elle mange des quantités raisonnables,
son poids baisse enfin
et elle n’a pas de fringales.

Donc :

Les féculents sont un excellent choix,
mais ils te garderont en surpoids
si tu te forces à en manger autant qu’un triathlète.

The Starch Solution est l’alimentation HCLF du Dr McDougall
et se base sur les féculents très transformés et peu transformés.

Son programme temporaire « Maximum Weight Loss »
pour une perte de poids rapide et efficace
préconise seulement des féculents peu transformés.

En effet, les pommes de terre et les patates douces sont « diluées en calories ».

Une fois que ses patients ont atteint un poids satisfaisant,
le Dr McDougall leur demande de suivre
le programme alimentaire classique avec toutes sortes de féculents.

Donc, pour perdre du poids en te basant sur les féculents :

  • soit tu manges à ta faim toutes sortes de féculents (sans te gaver)
  • soit tu te bases sur les féculents peu transformés jusqu’à atteindre un poids sain

Autre cas :

Celles qui ont une alimentation basée sur les fruits
perdent obligatoirement des kilos
et ont tendance à être en sous-poids.

Voilà pourquoi mon programme inclut
toutes sortes de féculents ET des fruits.

*

Si j’ai éclairci ta lanterne, tu peux me le dire dans les commentaires.

Bonne journée !

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Alimentation végétale | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Maigrir pour ressembler à des filles d’Instagram… à quel prix?

Juliane est une jeune fille qui s’est fait maigrir
pour ressemblera ses idoles d’Instagram.

Au passage,
elle a perdu sa joie de vivre
et n’a plus ses règles
(elle a une aménorrhée).

Je ne vais pas discuter de considérations esthétiques,
mais de santé.

Juliane risque-t-elle quelque chose en étant trop maigre ?

Vu qu’il lui manque de la graisse corporelle,
son système hormonal fonctionne moins bien, ce qui lui cause
une hypothyroïdie,
une faible densité osseuse
(donc un risque de fracture plus élevé)
et d’autres problèmes de santé inquiétants.

Ses proches se font beaucoup de souci pour elle.

Juliane a maintenant deux choix :
reprendre du poids en mangeant beaucoup plus
ou se faire hospitaliser.

Elle doit reprendre du poids pour retrouver un IMC sain
compris entre 18,5 et 25.

Le miroir, les réseaux sociaux et la balance
peuvent être de très mauvaises influences
pour les jeunes filles comme Juliane
et pour toutes les femmes d’ailleurs.

Une bonne première étape pour retrouver un rapport aimant
avec ton corps consisterait à
te débarrasser de ta balance
et à le nourrir avec autant d’aliments HCLF que tu veux.

Les femmes qui suivent mes conseils
tendent vers un IMC sain et se stabilisent.

Tu peux lire de tels témoignages dans ma bio Instagram.

À demain pour le prochain article !

*

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Santé | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Ton corps veut du sucre, pas des desserts

Quand Léa a envie de sucré,
elle a un dilemme dans sa tête.

Se ruer sur des gâteaux ou pas ?

Elle sait que manger une pomme serait préférable,
mais elle a vraiment les crocs !

Entre une pomme légère et des cookies…
c’est une boite de cookies qui va soulager le mieux son appétit.

Elle restreint le sucre ou les glucides en général…
jusqu’à ce qu’elle craque.

Et elle finit toujours par craquer.

Culpabiliser ne résoudra rien.

Que doit faire Léa quand elle a des envies de sucre ?

La solution est dans le problème.
Et le problème n’est pas celui que l’on croit.

Ok, sphinx Pauline, cesse de parler en énigmes !

Et si je te disais que le sucre n’est pas le problème.
Pas un problème du tout.

Ce qui fait grossir et donne des maladies,
c’est d’autres ingrédients des desserts.

Le problème, c’est le gras.

Le moindre excès de graisses endommage les artères et l’ADN,
il libère des toxines dans ton sang,
il empêche aussi le sucre nourricier d’être acheminé jusqu’aux cellules.

Manger plein de gras et peu de glucides
conduit inévitablement
à des fringales incontrôlables de malbouffe.

Je te dis que tous les glucides sont bons pour toi.

Ceux des féculents, fruits, légumes, légumineuses,
et même le sucre raffiné.

Dans le cadre du programme,
qui est différent d’une alimentation standard,
tu peux ajouter du sucre
si tu en as envie.

*

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Véganisme | Tagué , , , , | 3 commentaires

Deux choses qui flinguent ta posture

J’ai fait deux erreurs particulières quand j’avais la vingtaine.

Des choix motivés par le style vestimentaire…
qui ont déformé mon dos et mes orteils.

Ces images aux rayons X valent mille mots.

Ces accessoires sont censés rendre sexy, mais…

Est-ce sexy d’être tordue et d’avoir mal ?

Je ne crois pas.

Depuis cette époque, ma vision de la beauté a évolué.

Je pense désormais que la beauté c’est la santé.

Et n’oublions pas la beauté intérieure 🙂

J’ai remplacé les chaussures à haut talons
par des chaussures plates.

C’est tellement plus pratique !

Avec elles, on peut marcher bien plus loin.

Mes chaussures préférées sont les chaussures pour courir de la marque Altra.

Elles donnent de l’espace à tous les orteils
et sont sans cruauté (sans cuir).

Et maintenant j’utilise uniquement des sacs à dos.

Le poids du sac est vachement mieux réparti sur les épaules 🙂

Je te laisse deux liens sur lesquels tu peux acheter des chaussures plates sans cuir :

(Sans vouloir te pousser à la consommation si tu as déjà des chaussures plates fonctionnelles.)

Je te souhaite une bonne journée !

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Santé | Tagué , , | 1 commentaire