Heureuse aujourd’hui grâce à 4 choix de vie

Les français sont les plus gros consommateurs de psychotropes du monde. Et cela ne s’améliore pas.

Plus d’un quart des Français consomme des anxiolytiques, des antidépresseurs, des somnifères et autres médicaments pour le mental. [info du Dr J. Cardenas, 8 nov. 2017]

Au vu de la conjoncture économique, la dislocation des familles, la destruction de l’environnement et l’extinction d’espèces animales… on comprend.

Alors quand on me demande « Es-tu heureuse aujourd’hui ? » ou « Comment je fais pour être toujours heureuse ? », voici ma réponse :

Ma dernière période dépressive date de 2011.

Après 2011, j’ai seulement eu de rares et courts épisodes tristes avec les aléas de la vie.

Je n’ai jamais pris de médicament pour le mental ni consulté de psy.
(C’est mon choix personnel.)

J’ai fait beaucoup de recherches en développement personnel et pratiqué des exercices pour améliorer ma vie et celle de mes proches.

Et ça marche du tonnerre !

Je suis motivée et heureuse 99,95 % des jours.

C’est un vrai bonheur de ne réveiller chaque matin avec la vie et la « routine » que je me suis choisies.

Je vais maintenant te dévoiler les changements principaux que j’ai faits.

J’ai appris un exercice qui remet les points sur les « i ».

Il consiste à comparer notre propre situation à celles des enfants esclaves dans les mines de cobalt au Congo ou des filles esclaves prostituées au Bangladesh.

Chacun de ces enfants serait prêt à échanger ses problèmes contre nos petits problèmes.

Ensuite, on peut passer à l’exercice de gratitude.

Il consiste à faire une liste de choses pour lesquelles on se sent reconnaissant.

Cela peut être n’importe quelle situation ou confort matériel qu’on a de plus que ces pauvres enfants très défavorisés.

Apaiser le problème, c’est bien, mais cela ne suffit pas.

Il est important de faire quelque chose qui favorise le bonheur à long terme.

J’ai pris mieux soin de moi, avec quatre décisions importantes :

  1. M’entourer de personnes qui me comprennent
  2. Arrêter l’alcool
  3. Manger vraiment sainement
  4. Faire du sport plus régulièrement

C’est seulement lorsque j’ai ces quatre choix de vie que j’ai commencé à m’épanouir.

Depuis que ces 4 éléments sont en place, les exercices de relativisation et de gratitude me sont devenus presque inutiles.

Ces 4 éléments sont indéniablement efficaces.

D’ailleurs, si tu veux en savoir plus sur l’aspect alimentaire, tu peux regarder ma dernière vidéo sur YouTube :

« De bonne humeur grâce à une alimentation HCLF »

Et si tu en veux encore plus…
… tu trouveras des formations et des vidéos gratuites ici : https://www.doucefrugalite.fr/formations

– Tata Pauline

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans spiritualité | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

4 principes essentiels pour perdre les kilos pris à ménopause

Lors du sondage de jeudi dernier, une femme en détresse m’a écrit un mail touchant.

Fab racontait qu’elle avait un poids satisfaisant même après plusieurs grossesses.

Mais depuis la ménopause, elle vit un dégoût de soi-même.

En lisant ses mots, j’ai eu envie de la prendre dans mes bras pour la consoler.

Elle ne se plaignait pas des bouffées de chaleur dont j’ai déjà dans un article que tu peux relire ici.

Ce qui lui pose problème, c’est plutôt des changements importants dans son apparence.

Elle a pris 20 kg de façon inattendue.

Fab m’a écrit ceci :

« Je ne me reconnais plus, et je suis remplie de cellulite,
c’est affreux, déprimant, je n’ose même plus m’habiller
et la plage-bikini pour moi, c’est du passé… J’ai trop honte… »

La ménopause peut être une période épineuse lors de laquelle…
… Mettre ses jolis vêtements courts d’avant est devenu impensable.
… et l’image de soi est brisée.

Aucune approche alimentaire classique ne semble venir à bout de cette cellulite, même pas la restriction.

Mais tout espoir de retrouver sa silhouette d’avant n’est pas perdu.
(Je vais t’en parler plus bas.)

Bon… On sait toutes que la ménopause fait souvent prendre du poids rapidement à cause d’importants changements hormonaux.

Mais la cause principale de cette prise de poids brutale est une alimentation inappropriée.

Et ça ne pardonne plus passe un certain âge, surtout quand on est sédentaire.

Heureusement, ces kilos peuvent être perdus avec une alimentation HCLF.

Quand on est ménopausée, il faut davantage de discipline pour obtenir des résultats, mais c’est faisable.

La situation de Fab est loin d’être désespérée.

Elle peut perdre à nouveau ces 20 kg si elle devient stricte sur son mode de vie.

Voici 4 principes essentiels à suivre pour perdre sa cellulite :

  • Respecter les macros 80/10/10
  • Baser ses repas sur les fruits ou les féculents
  • Bannir les matières grasses et les produits d’origine animale (POA)
  • Faire du sport régulièrement

C’est comme cela que Fab retrouvera sa silhouette et sa bonne humeur d’avant, tout en chouchoutant son corps.

Elle n’aura pas besoin de manger moins.
Il lui suffira de manger mieux et d’être active physiquement.

De plus, les femmes ménopausées ont des besoins en calcium plus élevés.

Voilà pourquoi il est important qu’elles mangent aussi quotidiennement des légumes verts ou un peu de légumineuses.

Tu trouveras davantage de ressources pour les femmes ménopausées dans la formation bonus temporaire « Une approche naturelle de la ménopause ».

Ce document, ainsi qu’une liste de boissons qui donnent de l’énergie et suppriment les fringales, est actuellement disponible dans l’espace membre du Pass VIP.

Dans les prochains articles, je continuerai de répondre aux questions les plus posées lors du sondage.

Passe une super journée !

– Pauline

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Santé | Tagué , , | Laisser un commentaire

Enfin bien dans son corps/sa tête avec le diabète de type 1 grâce à une alimentation 80/10/10

Aujourd’hui, je partage avec toi un beau témoignage d’une abonnée inspirante.

Lucie a le diabète de type 1, qui est incurable.

Son expérience montre l’influence bénéfique d’une alimentation 80/10/10 sur son bien-être.

Le diabète de type 1, jadis qualifié de diabète juvénile, est désormais répertorié dans la catégorie des maladies auto-immunes.

C’est un état qui perturbe physiquement et psychiquement selon ton équilibre glycémique (lequel varie pour de multiples raisons).

Au cours des dernières dizaines d’années, le régime prescrit a beaucoup évolué.

Mais, quoiqu’il en soit, cela nécessite une surveillance constante.

Et voici le témoignage de Lucie :

« Bonjour Pauline,

Je suis une femme de presque 50 ans diabétique de type 1 depuis plus de 40 ans.

Je suis tes conseils non pas parce que ce comportement alimentaire fait baisser ma glycémie (à la différence du type 2) mais parce que depuis, je me sens en pleine forme, je ne suis plus malade, je ne suis plus frustrée.

Je me régule paisiblement avec mon insuline, sans crise de boulimie, ni frustration, ce que je connaissais auparavant.

Le régime cétosique maintenait ma glycémie à un bas niveau mais je devenais dingue 😀

Mon hémoglobine glyquée est de 6, ce qui est parfait pour le type 1 et mes analyses sanguines sont très bonnes.

C’est te dire si je te bénis!!!!

Comme beaucoup de diabétiques anciens, je suis branchée nutrition mais tu es une vraie mine de renseignements actualisés et pratiques qui, en me donnant une ligne de conduite bienveillante et étayée, m’a énormément aidée. 

Je te remercie sincèrement.

 –  Lucie »

Tu peux consulter le site en anglais Matering Diabetes sur la nutrition idéale de ceux qui ont un diabète du type 1.

Ce n’est pas un blog, c’est un site soutenu par des médecins qui lisent les études et basent leur pratique sur les preuves.

Il existe des centaines d’études montrant les bienfaits d’une alimentation riche en glucides et pauvres en graisses.

Quand on cherche, on trouve.

Lors de ces dernières années, j’ai trouvé tellement de preuves que l’alimentation 80/10/10 est excellente pour les humains, qu’ils aient un diabète du type 1 ou non.

Il est temps que ces informations arrivent en France, où les recommandations officielles sont dépassées.

Tu peux aller voir cette petite liste de ressources utiles : https://www.doucefrugalite.fr/formations

– Pauline

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Santé | Tagué , , | Laisser un commentaire

Diabète gestationnel – Sa vraie cause dévoilée par 3 médecins

Voici ce que trois médecins ont écrit sur le diabète des femmes enceintes.

(Je t’ai mis trois liens vers leurs nombreuses sources en bas d’email.)

1) Dr John McDougall :

Au cours des quatre dernières décennies, les médecins et les diététiciens sont parvenus à persuader les femmes enceintes d’avoir une « alimentation bien équilibrée ».

Par conséquent, la grossesse est devenue synonyme de maladie.

Les femmes passent neuf mois en souffrance :

Grosses et fatiguées, avec une indigestion et une constipation chroniques.

Au moins une femme enceinte sur 10 devient très malade avec une pathologie appelée « prééclampsie ».

Et une femme enceinte sur 20 développe un « diabète gestationnel ».

Trop souvent, cette souffrance se termine avec une chirurgie lourde et un enfant imparfait.

La hausse de l’incidence du diabète gestationnel s’est faite en parallèle avec celle du diabète de type 2.

La grossesse ne change pas l’alimentation humaine.

Pour l’être humain, comme tous les autres animaux, la source adéquate de ces nutriments reste la même qu’il y ait grossesse ou non.

2) Dr Michael Greger :

La consommation de viande ou d’œufs avant et pendant la grossesse peut augmenter le risque de diabète gestationnel.

En fait, les femmes qui développent un diabète gestationnel sont 7 fois plus susceptibles de continuer de développer le diabète de type 2 plus tard dans leur vie.

La grossesse est donc une période propice à l’apprentissage d’habitudes saines.

3) Dr Neal Barnard :

Le diabète gestationnel est similaire du diabète de type 2 et se produit durant la grossesse.

Étant donné que la glycémie (niveau de sucre dans le sang) est élevée chez les diabétiques, la consommation de sucre est souvent accusée de déclencher le procédé de cette maladie.

Le sucre ne cause pas le diabète.

Le sucre est le carburant de notre organisme.

Le corps humain carbure au glucose, qui est un sucre simple.

Le glucose alimente nos muscles, notre cerveau et le reste du corps.

On trouve du glucose dans les fruits et les féculents (tels que les céréales, les légumineuses et les pommes de terre).

Et notre corps peut aussi en produire quand il en a besoin.

Sans glucose, le corps humain mourrait.

La cause la résistance à l’insuline (caractéristique diabète de type 2)

Elle est causée par une accumulation de particules de graisses microscopiques dans les cellules des muscles et du foie.

Cette graisse provient principalement de l’alimentation :

graisse de poulet, graisse de bœuf, graisse du fromage, graisse du poisson et même graisse végétale.

Pour tenter de compenser la résistance à l’insuline, le pancréas produit davantage d’insuline.

Et quand le pancréas n’arrive plus à suivre, la glycémie augmente.

Une résistance à l’insuline combinée à une défaillance des cellules pancréatiques mène au diabète de type 2.

En bonus, voici trois schémas :

Prévalence du diabète de type 2 selon l'alimentation - omnivore - végétarien - végétalien
Risque de diabète de type 2 selon l'alimentation - omnivore - végétarien - végétalien

Les gens consomment moins de sucre, tandis que le taux de diabétiques augmente.

Ça fait beaucoup d’infos, je sais. Bravo si tu as tout lu 🙂

– Pauline

P.S. : Je te laisse un lien vers mes formations :
https://www.doucefrugalite.fr/formations

Notes :

Extraits et schémas traduits par Tata Pauline

*

Articles sources des 3 parties :

  1. Dr McDougall https://www.drmcdougall.com/misc/2011nl/jan/pregnancy.htm
  2. Dr Greger https://nutritionfacts.org/video/bacon-eggs-and-gestational-diabetes-during-pregnancy-2/
  3. Dr Neal Barnard (PCRM) : https://www.pcrm.org/news/blog/does-sugar-cause-diabetes

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Santé | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

1 petit déjeuner qui prévient les fringales + autres idées

Comme je reçois beaucoup de questions sur le problème des fringales, je t’en parle aujourd’hui.

Qui n’a jamais essayé de sauter le petit déjeuner pour perdre du poids ?
Cela ne marche généralement pas longtemps.

Sauter un repas peut causer une hypoglycémie importante et donc des envies irrésistibles de nourriture.
Et là, on risque de céder à la moindre tentation et de grossir !

Donc si on partage son garde-manger/frigo avec des personnes qui stockent des gâteaux, du fromage, etc., on est foutu à moins d’avoir une discipline de fer !

La solution consiste à prendre un petit déjeuner HCLF copieux.

Il doit répondre à 3 critères :

  1. Être assez rassasiant pour faire oublier la nourriture jusqu’à midi.
  2. Combler tes besoins énergétiques pour la matinée.
  3. Être si sain qu’on puisse en manger autant qu’on veut sans grossir.

Et comme promis dans le titre…

↓ Voici une idée de petit déjeuner qui prévient les fringales ↓

Hier matin à 8 heures, j’ai dégommé un bol de 26 dattes Medjoul :

Oui, 26 grosses dattes sans culpabilité. C’est une habitude.
Ces dattes m’ont agréablement calée et rassasiée jusqu’à midi.
Et mes 2 autres repas d’hier étaient à base de féculents.

Au fait, j’ai marché 40 minutes, c’est tout. Pas de sport hier.

Bilan :
Poids stable, bonne humeur, énergie pour travailler.
Que demander de plus ?

Pour varier, j’aurais pu choisir :

  • un autre type de fruit sec
  • des fruits doux frais
  • de l’avoine, du lait de riz, du sucre et des myrtilles surgelées

L’idée, c’est de faire de la prévention anti-fringales et anti-surpoids.

Cela marche toujours si on mange des aliments HCLF jusqu’à satisfaction totale.

Et si j’avais eu faim entre les repas, qu’aurais-je fait ?
Cela signifierait que je n’ai pas mangé assez de glucides.
Dans ce cas, je me serais fait un goûter HCLF.

Au fait, l’abréviation HCLF signifie riche en glucides et pauvre en graisses, avec des proportions journalières totales de 80/10/10.
(80% des calories ingérées sont des glucides)

Dans le cadre de cette alimentation minceur rassasiante, on peut se faire des plats simples et rapides ou bien des recettes élaborées selon les envies.

Se régaler avec cette alimentation donne un IMC sain.

Depuis 2010, j’ai une alimentation 80/10/10 à base de fruits et de féculents, et mon poids est stable.

Veux-tu d’autres exemples de repas ?
Il y a de nombreuses recettes 80/10/10 savoureuses déjà publiées, telles que :

  • Bunny chow végétalien
  • Pancakes à la banane et au gingembre
  • Gratin de pommes de terre
  • Crème pâtissière végétalienne

Ainsi que des recettes HCLF divines qui arrivent bientôt :

  • Biscuits
  • Pain pour burger
  • Riz aux champignons et à l’ail cuit au four
  • Quiche végétalienne aux épinards et aux pommes de terre
  • Soupe de nouilles « ramen » végétalienne

Les fruitées reçoivent 15 recettes élaborées de ce genre chaque mois dans le groupe Facebook du Pass.

Si cet t’a aidée, tu peux me le dire en répondant dans les commentaires.

Dans le mail de lundi, je ferai le point sur ce que disent les docteurs M. Greger, J. McDougall et N. Barnard sur le diabète gestationnel.

Pauline

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Alimentation végétale | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

10 aliments emballés sains d’après le médecin Jeff Nelson

Bonjour les fruitées,

Aujourd’hui, j’ai traduit pour toi une publication du Dr Jeff Nelson. Voici ce qu’il a écrit sur son forum en accès public :

Les aliments les plus sains sont ceux qui viennent directement du jardin et sont consommés sous leur forme naturelle ou préparés le plus simplement possible.

Ces aliments doivent être la base de toute alimentation saine.

Il s’agit : des fruits et légumes frais, des tubercules, des légumineuses et les céréales complètes.

Les aliments emballés et transformés sont habituellement chargés de graisses, huiles, sel, édulcorants et céréales raffinées, ils sont également presque toujours denses en calories.

Cependant, il existe des aliments emballés et transformés qui font partie d’une alimentation saine.

D’ailleurs, en garder à portée de main permet d’avoir une alimentation saine plus facilement.

Tout le monde veut savoir quels aliments le Dr Jeff Nelson mange et recommande.

Il a donc vérifié le contenu de son garde-manger pour faire le point sur les aliments emballés et transformés qu’il avait chez lui et recommanderait aux autres, et expliquer pourquoi.

Il a évoqué ces aliments lors de son programme de 10 jours ainsi que sur son forum.

Les voici :

1) Légumes congelés

2) Fruits congelés

3) Riz complet à cuisson rapide

4) Haricots en conserve sans sel

5) Sauces tomates sans sel ni huile

6) Céréales complètes intactes (sarrasin, riz complet, flocons d’avoine, etc.)

7) Pâtes au blé complet

8) Fruits secs

9) Graines/noix non salées et beurre d’arachide sans sel (en petites quantités)

10) Épices/assaisonnements/herbes sans sel

Jeff ajoute : « Bon appétit et à votre santé ! »

Je pense que sa liste est un bon rappel pour tous 🙂

J’ajouterais qu’il n’est pas du tout obligatoire de manger uniquement des plantes entières.

Perso, chaque jour, je mange 50 % de plantes entières et 50 % de plantes transformées, avec un total d’environ 80 % de glucides, 10 % de lipides et 10 % de protides.

Ainsi, mon poids est durablement stabilisée à un IMC de 20,2 et j’ai un super niveau d’énergie pour être productive et faire un peu de sport.

Bonne journée et bonnes courses !

Pauline

PS: Je sais que c’est difficile au début d’améliorer son mode de vie toute SEULE dans son coin, c’est pour ça qu’il y a une belle communauté pour les membres du PASS ←

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Alimentation végétale | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Pourquoi les jeûnes et les cures détox font regrossir après

On peut toujours faire de courts jeûnes au jus de temps en temps dans le cadre d’un mode de vie sain si on le souhaite.

Mais les jus frais sont un excellent apéritif sans alcool. Mais si on prend des jus en tant que des repas en temps normal, c’est une recette efficace pour créer des fringales et un poids qui fait du yoyo.

Tu vas voir que ces divers types de jeûnes ne mènent pas à un mode de vie sain.

On ne devrait pas leur attribuer de super pouvoirs de guérison, car ils n’en ont pas.

Le bienfait ressenti lors des jeûnes, c’est grâce à l’arrêt temporaire des aliments malsains.

Les jeûnes au jus ne peuvent pas « nettoyer » or « détoxifier » ton côlon ou ton foie.

Le foie, et le côlon, ainsi que les reins, les intestins, la peau et les poumons sont tous des organes de détoxification.

Ton corps fait un excellent travail de détoxification 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

Ce que tu peux faire pour aider ce procédé, c’est de réduire voire supprimer :

  • Produits d’origine animale (produits laitiers, œufs, fromage, lait, viande et poisson)
  • Aliments très riches en graisses, sel & farines​
  • Alcool, caféine, malbouffe, etc.

Et concernant la perte de poids…

Les jeûnes au jus ne font pas perdre de poids à long terme.

Même les nombreux documentaires sur le jeûne ne recommandent pas de jeûner pour perdre du poids.

Pour perdre de poids et le maintenir durablement, il faut plutôt changer son comportement alimentaire et apprendre un nouveau mode de vie.

Les jeûnes au jus ne t’apprennent pas cela.

La chose la plus importante qu’on peut tous faire, c’est d’apprendre à vivre sainement chaque jour et à maintenir cela sur la durée.

C’est ce qui serait le plus bénéfique pour la santé et le poids à long terme.

L’irrigation colonique est déconseillée par le Dr Klaper.

Dans certains problèmes médicaux rares, l’irrigation colonique est nécessaire occasionnellement.

Mais pas pour les raisons habituellement mentionnées par les adeptes de l’irrigation colonique, ni pour la raison pour laquelle la plupart des praticiens des médecines alternatives la recommandent.

L’irrigation colonique n’est pas une nécessité dans le cadre d’un mode de vie sain.

Conclusion

Si tu vis de manière réellement saine, tu t’apercevras bientôt que tu n’as aucun problème avec l’élimination. 💩

Comme on me demande ces liens tous les jours, je viens de créer une page qui regroupe tout ce que je propose, y compris des vidéos gratuites que j’ai traduites de médecins HCLF :

https://www.doucefrugalite.fr/formations

Passe une super journée !

Pauline

Publié dans Santé | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le pire ingrédient de la cuisine qui fait stocker du gras directement

C’est la forme de calories la plus dense que l’on peut avaler.

Tous les médecins HCLF conseillent de la bannir de la cuisine.

Cet ingrédient semble innocent, mais tu vas voir qu’il cause de graves problèmes.

Il fait grossir même à petite dose…
… et il « pollue » la circulation sanguine pendant une dizaine d’heure.

Quand j’ai appris les problèmes qu’apporte cet ingrédient, je l’ai enlevé de ma cuisine et je l’ai mis ailleurs.

Je te parle de l’huile.

Quand un mensonge est répété suffisamment de fois, tout le monde finit par croire que c’est vrai.

Mais ce mensonge ne rend pas l’huile bonne pour la santé.

Ajouter une simple cuillerée à soupe d’huile d’olive à un plat transforme radicalement son profil nutritionnel.

Un plat sain devient de la malbouffe quand on y ajoute de l’huile.

L’huile a INSTANTANÉMENT un effet nocif par ex. sur :

  • la sensibilité à l’insuline
  • la souplesse des artères
  • les lipides sanguins

Ce n’est pas pour rien que la plus grande étude sur le régime crétois a été rétractée en 2018.

Cette étude induisait en erreur les consommateurs sur la base de données non concluantes.

D’ailleurs, la cause n°1 de mortalité en Méditerranéenne est encore les maladies cardiaques.

Aucune huile n’est saine, pas même l’huile d’olive.

L’huile est omniprésente dans notre environnement alimentaire toxique moderne.

La raison est tristement simple :
Elle augmente l’addiction et la stabilité de conservation.

Rien de bon pour un consommateur, c’est juste bon pour les affaires.

Tu te demandes peut-être dans quelle pièce j’ai mis mon huile.
Depuis que je connais la vérité sur l’huile, je ne l’utilise plus dans la cuisine.

Je l’utilise dans la salle de bain ou dans la chambre. Pas dans mon corps, mais sur ma peau en tant que cosmétique ou huile de massage.

Tu fais ce que tu veux, moi je te conseille juste de te renseigner davantage.

Par exemple, tu peux écouter les courtes explications éloquentes du docteur en médecine Caldwell B. Esselstyn Jr.

Dans cette vidéo, il parle des études scientifiques à long terme indiquant qu’aucune huile n’est bonne pour la santé.

À demain !

Pauline

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Santé | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les Mayas ignoraient les bouffées de chaleur grâce à leur approche naturelle

Certaines améliorations de l’alimentation et du mode de vie peuvent rendre la ménopause plus gérable.

Je vais te parler de ce que j’ai appris en lisant des articles du Physicians Committee.

Des changements naturels

Vers 50 ans, les ovaires cessent de produire des œstrogènes.

Heureusement, les glandes surrénales et le tissu adipeux continuent de faire des œstrogènes.

Mais les ovaires ont produit la plus grande part des œstrogènes de l’organisme pendant des décennies.

Donc, quand ils arrêtent, les niveaux d’œstrogènes dans le sang chutent fortement.

De nombreuses femmes vivent bien ce changement physiquement et psychologiquement.

Néanmoins, certaines femmes sont incommodées par des symptômes tels que bouffées de chaleur, dépression, irritabilité, anxiété et autres problèmes.

L’alimentation joue un rôle

En Asie, les bouffées de chaleur sont rares :

  • 10 % des Chinoises et 22,1 % des Japonaises en ont.
  • 75 % des femmes de plus de 50 ans aux États-Unis en ont.

Ce qui fait la différence :
Les Occidentaux mangent beaucoup plus de viande que les Asiatiques.

Hélas pour les Chinoises et les Japonaises, ces différences vont probablement disparaître, car leur alimentation s’occidentalise.

Explications rapide :

Les femmes qui mangent davantage de graisses et moins de fibres ont des niveaux d’œstrogènes plus élevés.

À la ménopause, ces femmes ont une chute considérable de leurs niveaux d’œstrogènes.

Cette chute est moins importante chez les femmes asiatiques qui ont des niveaux d’œstrogènes plus bas avant et après la ménopause.

Les symptômes résultants sont bien plus doux, voire inexistants.

Le cas des femmes Mayas

Le personnel médical et les femmes mayas indiquaient que les bouffées de chaleur n’existaient pas.

Ce symptôme n’était même pas mentionné dans les livres de médecine botanique mayas.

D’ailleurs, il n’existait pas de mot pour les bouffées de chaleur chez les Mayas.

Que mangeaient les Mayas ?
Maïs, tortillas de maïs, haricots, tomates, courges, patates douces, radis et autres légumes, avec très peu de viande et aucun produit laitier.

Traitement des bouffées de chaleur

Une alimentation végétalienne pauvre en graisses est fortement recommandée pour les femmes qui ont des bouffées de chaleur.

Pratiquer des exercices d’aérobie régulièrement aide aussi.

La marche rapide tous les jours ou tous les deux jours, ou une activité physique équivalente, semble atténuer les bouffées de chaleur.

Garder ou retrouver des os sains solides

L’ostéoporose est courante, en particulier chez les femmes caucasiennes, après la ménopause.

La cause n’est pas un apport de calcium inadéquat, d’ordinaire.

Le problème est une perte de calcium anormalement rapide, aggravée par les cinq gaspilleurs de calcium suivants :

  1. Protéines animales
  2.  Sodium (sel)
  3. Caféine
  4. Tabac
  5. Sédentarité

La ménopause fait partie du cours normal de la vie des femmes.

Il existe des façons naturelles et saines de gérer les changements qu’elle apporte.

Une alimentation végétalienne pauvre en graisses et une activité physique régulière peuvent aider les femmes à réduire les symptômes de la ménopause.

Sache que la thérapie de substitution hormonale augmente le risque de cancer et de maladie cardiaque.

Il faut mieux utiliser ces améliorations de mode de vie, car elles réduisent le risque de ces maladies, ainsi que les autres problèmes liés à la ménopause.

Pour les références et davantage de détail en anglais, tu peux lire cet article de The Physicians Committee : A Natural Approach to Menopause (en anglais)

À demain !

Pauline

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Santé | Tagué , , | Laisser un commentaire

Gagner la guerre aux fringales pour toujours avec cette astuce simple

« Hello Pauline 🍉🍌

Pourrais-tu nous préparer une newsletter
sur la transition végane sans gras
car en ce moment je GALÈRE.

J’ai craqué sur des énormes tartines de beurre,
un œuf, et un peu de poisson gras…
c’était incontrôlable 😫

(J’ai des enfants et un chéri, donc il y a
des trucs pas végétaliens dans mon frigo)

P.S. : Je consomme déjà largement assez de fruits.
Ces fringales sont impossibles à contrôler, je déprime.
En plus, ça me fait regrossir direct.

Merci Pauline et bonne journée !

Sandie »

Je vais lui répondre dans un mail commun
car son problème de fringales est assez courant.

Pour commencer, une précision : un régime sans gras, ça n’existe pas.

Il y a des graisses dans toutes les plantes entières.
Exemples :

  • Banane : 3 % des calories sont des graisses.
  • Pomme de terre : 1 %
  • Patate douce : 0,5 %
  • Tomate : 9 %
  • Céleri : 9 %
  • Riz blanc : 2 %
  • Riz complet : 7 %
  • Quinoa : 15 %
  • Avoine : 16 %
  • Avocat : 76 %

Mais revenons à Sandie.
Elle mange pas mal de fruits et légumes,
mais elle a des fringales de gras.

Sandie ne doit pas s’en vouloir de céder, c’est inévitable,
car ses cellules la poussent à manger des aliments denses.

Heureusement, la solution est simple (quand on la connaît).

C’est très bien de manger des fruits et de légumes,
mais il faut surtout veiller à manger assez de glucides.

Le truc, c’est que les légumes sont très pauvres en calories
et ne préviennent pas les fringales.

Quant aux fruits, ils sont généralement assez dilués en calories
(Exception : les fruits doux fournissent suffisamment d’énergie.)

Les féculents sont une source de glucides encore plus fiable que les fruits.

(Exemples de féculents : pommes de terre, pâtes, riz blanc,
riz complet, quinoa, polenta, patate douce, etc.)

Les fringales sont un signe légitime du corps.

Elles indiquent que les cellules n’ont pas reçu
assez d’énergie sous leur forme favorite : les glucides.

Si on a des fringales incontrôlables, cela signifie toujours
qu’on n’a pas mangé assez de fruits, jus de fruits, sucre et féculents.

Important : baser ses repas sur les fruits doux ou les féculents.

Il faudra en manger beaucoup car les aliments
riches en glucides et pauvres en graisses (HCLF)
sont moins concentrés en calories que les aliments gras.

Sandie avait une alimentation standard avant,
donc elle doit augmenter les volumes de ses repas
et se baser sur fruits, jus de fruits, sucre et féculents.

En appliquant ce conseil, n’importe qui
verra ses fringales de malbouffe disparaître
et mincira du même coup sans effort particulier.

Mes clientes et les autres personnes qui appliquent mes conseils le confirment.

Mais je sais que tout le monde n’est pas prêt
pour ce mode de vie et c’est OK.

D’ailleurs, mon aide technique Anthony a remarqué ce qui suit :

Sur les 24 personnes qui ont candidaté au Pass,
seulement 5 ont saisi leur chance rapidement.

Ainsi, elles ont reçu entre autres un plan alimentaire personnalisé
et de nombreuses ressources pour réussir leur transition.

Comme les autres membres, elles vont se débarrasser
de leurs fringales très rapidement et pour de bon.

J’ai hâte de voir leurs résultats (et peut-être les tiens)
au fil des semaines dans le Pass VIP.

À demain !

Pauline

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans Alimentation végétale | Tagué , , , , | Laisser un commentaire