🥕7 manières efficaces d’améliorer ta digestion👇

« Je digère mal et pourtant je fais attention à ce que je mange. »

J’entends souvent les gens se plaindre de ce problème.
Inconfort, douleurs, ventre gonflé…

J’étais moi-même constipée depuis toute petite jusqu’à environ 25 ans.

Ce n’est pas marrant. Mais ce n’est pas une fatalité.

Heureusement, en suivant les bons conseils, tu peux améliorer ta digestion :

  • Vas-y mollo sur les légumineuses (une poignée de légumineuses 2 fois par semaine suffit). Il est impossible de manquer de protéines sauf pour les personnes qui ne mangent pas assez de calories.
  • Touche pas aux fruits pas mûrs, ils constipent (pas bananes jaunes ou vertes). Regarde à quoi ressemble une banane mûre.
  • Ne te gave pas, sinon cela surcharge ton système digestif. Mange une quantité agréable. Force-toi à manger seulement si tu es en sous-poids ou si tu vas courir un marathon le lendemain.
  • Mange assez sinon le transit intestinal est trop lent. Notre corps n’est pas adapté à manger seulement trois myrtilles et une feuille de laitue. Il en faut bien plus pour que le repas soit digéré optimalement.
  • Bois davantage d’eau avant les repas. Bois au moins 2 litres d’eau par jour. Etant plus jeune, je buvais seulement 2 verres d’eau par jour, pas étonnant que j’étais constipée!
  • Ne mélange pas les fruits avec des aliments cuits, sauf si c’est en petite quantité.
  • Fais du sport. Les sportifs ont une digestion bien plus facile et rapide que les personnes sédentaires.
  • Augmente ta consommation de fibres progressivement jusqu’à atteindre 50 grammes de fibres par jour.

J’ai hâte de lire ton retour d’expérience.

Va voir mes dernières vidéos sur ma chaîne YouTube :

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publicités
Publié dans Alimentation végétale, Santé | Tagué , | Laisser un commentaire

Développement personnel – les émotions

Il y a 9 ans, j’étais désespérée par mon état émotionnel.

Je détestais ma vie.

Je trouvais que les émotions étaient incontrôlables, mais j’ai cherché un moyen de me sentir mieux dans ma tête… 

et j’ai trouvé !

Après des années de développement personnel, je peux t’assurer une chose:

on peut choisir son humeur à volonté.

Comment ?

Tu as peut-être l’habitude de nourrir les émotions désagréables qui surgissent en t’énervant ou en ressassant ce qui ne va pas.

Prends plutôt l’habitude d’analyser cette émotion, de trouver une solution puis de passer à autre chose.

Pourquoi se torturer inutilement en pensant à ce qui est en dehors de notre contrôle?

L’attitude qui va améliorer ta vie consiste à chercher des solutions au lieu de te concentrer sur tes problèmes.

Dis-toi aussi que des personnes défavorisées donneraient tout pour avoir tes problèmes.

Et je te le dis avec bienveillance.

Demande-toi aussi si ce problème sera encore important dans 5 ans 🙂

D’ailleurs, c’est bien plus facile de penser ainsi quand ton cerveau est bien nourri avec des glucides.

C’est comme ça que je suis devenue bien plus stable émotionnellement, avec l’alimentation et la prise de recul.

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

Publié dans spiritualité | Tagué , | Laisser un commentaire

Une alimentation à contre-courant qui vous veut du bien

Combien de fois as-tu entendu qu’il fallait éviter les glucides pour ne pas grossir ou attraper le diabète ?

Souvent, j’imagine…

Mais as-tu vu des preuves autres que des témoignages isolés falsifiables ?

Je me suis penchée sur les détails…

et je n’ai jamais rien vu de convaincant dans ce sens.

La vérité est que les aliments les plus sains sur terre sont justement ceux qui sont riches en glucides et pauvres en graisses,

c’est-à-dire les fruits, les céréales, les tubercules et les légumineuses.

Ce sont les aliments gras rajoutés par-dessus qui causent des problèmes !

Grosso modo :

on accuse à tort les pâtes des maux causés par le fromage

ou on accuse l’innocent sucre de la graisse stockée sur les hanches à cause du beurre dans le gâteau.

Comment ça marche ?

Les glucides ne feraient pas grossir?

Je sais, je vais à contre courant.

D’ailleurs, je n’ai pas été malade depuis 2004.

Le truc, c’est que le courant majoritaire tombe régulièrement malade…

à cause des mauvaises informations nutritionnelles véhiculées par les pubs et les experts incompétents ou qui ont des conflits d’intérêt.

Combien d’entre vous avez testé ces régimes gras à la mode et n’avez pas réussi à les tenir?

Ces régimes commerciaux et populaires ruinent hélas la santé de ceux et celles qui lui font confiance.

La vérité, c’est qu’ils font grossir sauf si on restreint les calories qu’on mange.

Maigrir à court terme en mangeant gras, mais à quel prix ?

Le régime Atkins augmente de 33 % le risque de développer une insuffisance cardiaque (voir réf.).

Mais ceux qui suivent mes conseils progressent vers un poids sain et le maintiennent 🙂

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

Référence : Intake of Different Dietary Proteins and Risk of Heart Failure in Men. The Kuopio Ischaemic Heart Disease Risk Factor Study. Heli E.K. Virtanen, Sari Voutilainen, Timo T. Koskinen, Jaakko Mursu, Tomi-Pekka Tuomainen, Jyrki K. Virtanen. Circulation: Heart Failure. 2018;11:e004531, Originally published May 29, 2018.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton : 

Publié dans Alimentation végétale | Tagué , , | Laisser un commentaire

7 raisons de préférer les glucides aux graisses

Je te révèlent ce que tu n’entendras probablement pas ailleurs.

Tu es prêt(e)? Tu vas voir qu’un repas gras a un impact choquant sur la santé.

Aujourd’hui je t’indique 7 dangers des excès de graisses.

C’est technique cette fois !

Ne t’en fais pas, mes autres mails seront plus abordables.

Voici ce qu’il se passe suite à un repas gras :

1. Déformation des globules rouges.

Après un repas gras, les globules rouges qui ressemblent normalement à de jolis disques ronds prennent une allure hérissée, et deviennent plus susceptibles de s’agglutiner et de coaguler, ce qui peut déstabiliser des plaques et entraîner une crise cardiaque. (Réf. 1)

2. Résistance à l’insuline.

Un seul repas riche en graisses saturées réduit la sensibilité à l’insuline (ce qui favorise le diabète) jusqu’au repas suivant et cause un stockage de graisses dans le foie. (Réf. 2)

3. Libération de toxines bactériennes.

Les bactéries contiennent de dangereuses endotoxines, qui peuvent être libérées dans le sang et favoriser l’obésité et le durcissement des artères. Un seul repas riche en graisses saturées est pire que de fumer 3 cigarettes. (Réf. 3)

4. Caillots sanguins.

Les repas gras riches en graisses saturées augmentent la coagulation du sang, ce qui favorise les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et les embolies pulmonaires. (Réf. 4)

5. Détérioration des artères.

Un seul repas riche en graisses endommage les artères significativement chez les diabétiques et les personnes en bonne santé. Cela n’est pas le cas après un repas pauvre en graisses. (Réf. 5)

6. Crises cardiaques.

Chez la moitié des patients souffrant de maladies cardiaques graves, un seul repas riche en graisses saturées entraîne des modifications de l’électrocardiogramme et des douleurs thoraciques d’angine en 3 heures environ. (Réf. 6)

7. Diminution de la testostérone.

Le niveau de testostérone d’hommes en bonne santé chute fortement après un repas riche en graisses saturées. (Réf. 7)

Je sais, ça fait peur, mais c’est la vérité.

Cela change des mensonges qui rassurent pour vous vendre des produits malsains ou inutiles.

BREF! Les études montrent que plus on mange de plantes, mieux on se porte, et que plus on mange gras, plus on risque de contracter des maladies.

Je parie que tu as appris quelque chose. Et c’est seulement le début !

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton : 

Références :

(1) A single high-fat meal provokes pathological erythrocyte remodeling and increases myeloperoxidase levels: implications for acute coronary syndrome. Benson TW, Weintraub NL. 2018 Oct;98(10):1300-1310. doi: 10.1038/s41374-018-0038-3. Epub 2018 Mar 23.

(2) Acute effects of meal fatty acid composition on insulin sensitivity in healthy post-menopausal women. Robertson MD, Jackson KG. Br J Nutr. 2002 Dec;88(6):635-40.

Acute dietary fat intake initiates alterations in energy metabolism and insulin resistance. Hernández EÁ, Kahl S, Seelig A. J Clin Invest. 2017 Feb 1;127(2):695-708. doi: 10.1172/JCI89444. Epub 2017 Jan 23.

(3) Postprandial serum endotoxin in healthy humans is modulated by dietary fat in a randomized, controlled, cross-over study. Lyte JM, Gabler NK, Hollis JH. Lipids Health Dis. 2016 Nov 5;15(1):186.

A high-fat meal induces low-grade endotoxemia: evidence of a novel mechanism of postprandial inflammation. Erridge C, Attina T, Spickett CM, Webb DJ. Am J Clin Nutr. 2007 Nov;86(5):1286-9

(4) Chronic dietary fat intake modifies the postprandial response of hemostatic markers to a single fatty test meal. Delgado-Lista J, Lopez-Miranda J. Am J Clin Nutr. 2008 Feb;87(2):317-22.

Postprandial changes in platelet function and coagulation factors after high-fat meals with different fatty acid compositions. Freese R, Mutanen M. Eur J Clin Nutr. 1995 Sep;49(9):658-64.

(5) Differential effects of two isoenergetic meals rich in saturated or monounsaturated fat on endothelial function in subjects with type 2 diabetes. Tentolouris N, Arapostathi C, Perrea D. Diabetes Care. 2008 Dec;31(12):2276-8. doi: 10.2337/dc08-0924. Epub 2008 Oct 3.

Effect of a single high-fat meal on endothelial function in healthy subjects. Vogel RA, Corretti MC, Plotnick GD. Am J Cardiol. 1997 Feb 1;79(3):350-4.

Effects of dietary composition on postprandial endothelial function and adiponectin concentrations in healthy humans: a crossover controlled study. Shimabukuro M, Chinen I. Am J Clin Nutr. 2007 Oct;86(4):923-8.

(6) Angina pectoris induced by fat ingestion in patients with coronary artery disease; ballistocardiographic and electrocardiographic findings. KUO PT, JOYNER CR Jr. J Am Med Assoc. 1955 Jul 23;158(12):1008-13.

Is the fatty meal a trigger for acute coronary syndromes. Anderson RA1, Jones CJ, Goodfellow J. Atherosclerosis. 2001 Nov;159(1):9-15.

(7) Effects of a fat-containing meal on sex hormones in men. Meikle AW, Stringham JD, Woodward MG, McMurry MP. Metabolism. 1990 Sep;39(9):943-6.

Publié dans Santé | Tagué , , | Laisser un commentaire

3 fausses croyances sur le cholestérol démolies!

MYTHE n° 1 : « On doit manger du cholestérol. »

Pas du tout. Le cholestérol a des fonctions importantes dans notre organisme, mais nous sommes capables de fabriquer tout le cholestérol dont nous avons besoin, même si nous avons une alimentation sans aucun cholestérol. Presque tous les tissus humains sont capables de fabriquer du cholestérol, notamment le foie, les intestins, les glandes surrénales et les organes reproducteurs.

MYTHE n° 2 : « Le cholestérol que nous mangeons n’a pas d’importance. »

En fait, le cholestérol présent dans les aliments fait grimper le cholestérol sanguin, mais pas de façon aussi prévisible que les graisses saturées et les graisses trans. Ce point peut être discutable, car la plupart des aliments qui contiennent du cholestérol contiennent également des graisses saturées. L’effet que le cholestérol alimentaire a sur votre cholestérol sanguin dépend en partie du reste de votre alimentation : si votre alimentation est déjà riche en graisses saturées et en cholestérol, rajouter du cholestérol n’aura pas autant d’effet. Mais si votre alimentation est globalement saine, rajouter du cholestérol causera une hausse plus importante de votre cholestérol sanguin. Aussi, indépendamment des niveaux de cholestérol sanguin, il a été démontré que les aliments riches en cholestérol tels que les œufs favorisent l’oxydation des LDL et augmente le risque cardiovasculaire.

MYTHE n° 3 : « Augmenter le niveau du (« bon ») cholestérol HDL protège des maladies cardiovasculaires. »

Pas forcément ! La recherche montre que la FONCTION de vos particules HDL est probablement plus importante pour abaisser le risque cardiovasculaire que le niveau des HDL indiqués sur les résultats de vos tests sanguins. Dans son état normal, le HDL est une particule anti-oxydante anti-inflammatoire qui est responsable de l’écoulement de votre cholestérol : l’évacuation de votre excès de cholestérol hors de vos tissus, en particulier les vaisseaux sanguins. Mais les HDL peuvent devenir dysfonctionnels et pro-inflammatoires dans des situations de stress oxydatif (cellulaire). Par exemple, il a été prouvé que les graisses saturées, qui sont connues pour augmenter les HDL, rendent les HDL plus inflammatoires et athérogéniques. Donc vous ne devriez pas fêter une hausse de votre cholestérol HDL si vous y êtes parvenu en mangeant simplement davantage de graisses saturées.

AUTREMENT DIT ?

Une alimentation riche en plantes, pauvre en produits d’origine animale et pauvre en aliments très transformés est une bonne manière d’optimiser votre niveau de cholestérol et de réduire considérablement votre risque cardiovasculaire.

Références :

  • Freeman, J Am Coll Cardiol 2017 (dietary cholesterol)
  • Spence, Can J Cardiol 2010 (eggs, dietary cholesterol)
  • Spence, Atherosclerosis 2012 (eggs)
  • Briel, BMJ 2009 (raising HDL doesn’t reduce risk)
  • Navab, Nat Rev Cardiol 2011 (HDL review)
  • Kosmas, Drugs Context 2018 (HDL review)
  • Nicholls, J Am Coll Cardiol 2006 (saturated fats & HDL)
  • Wang, J Am Heart Assoc 2015 (plant-based diet & blood cholesterol)

Auteur de l’article en anglais : Dr Michelle McMacken

Docteur en médecine interne diplômée. Passionnée de prévention et d’enrayement des maladies chroniques grâce à la nutrition basée sur les preuves. Végétalienne.

Publié dans Alimentation végétale, Santé | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Méthode de Jake Steiner pour enrayer la myopie

Voici les liens vers les sept courriels du cours de vulgarisation par Jake Steiner concernant la myopie, traduits par mes soins et avec son autorisation, dans lesquels Jake Steiner cite des études, donne une méthode gratuite et moult explications compréhensibles par tous.

Publié dans Santé | Tagué , , , , , | 1 commentaire

[Partie 7/7] Mise au point active : un stimulus clé pour une meilleure vision

Bienvenue dans la septième partie de ce guide écrit par Jake Steiner qui vous aidera à regagner le contrôle de vos yeux.

C’est incroyable que vous en sachiez tellement plus qu’avant sur votre vision en lisant un seul article. D’abord, vous savez comment votre œil fonctionne réellement et comment la myopie survient. Vous savez également tout sur la mesure de votre propre vision. Vous en savez même suffisamment pour commencer à améliorer votre vision et, surtout, en ne portant pas vos verres négatifs lors d’un travail de près.

Mais je n’ai pas encore abordé certains des aspects les plus formidables. Il y a encore tellement de choses à apprendre, par ex. comment prendre le contrôle conscient de votre muscle ciliaire (pour la mise au point).

Saviez-vous que vous pouvez contrôler votre mise au point sur demande ? Vous avez bien lu, j’ai écrit « sur demande ». C’est ce que j’appelle la « mise au point active », qui consiste en beaucoup de stimuli qui améliorent votre vision. Vous pouvez faire cela en pilote automatique. Vous n’avez pas à faire des exercices oculaires répétitifs ; tout ce que vous vivrez est une amélioration continuelle.

Voici la liste de liens concernant la mise au point active, un recueil remarquable pour cet outil de stimulus clé : Mise au point active sur mon site endmyopia.org

Je n’ai pas encore abordé la manière de trouver un optométriste qui vous soutiendra quant à ce travail sur votre vision, ou comment obtenir des prescriptions à un prix bien plus bas et sans cet optométriste non favorable.

Mais vu que c’est la dernière partie, vous vous demandez peut-être comment je peux entasser tout cela dans une petite partie de cours. Eh bien, la réponse est que je ne le peux pas, mais c’est là que le site web et le programme BackTo20/20 entrent en scène.

J’ai passé des années à creuser dans des montagnes d’informations pour les réduire à ce qui est le plus important. Jusqu’à présent, je vous ai enseigné davantage sur la myopie et vos yeux que la plupart des optométristes, et j’ai condensé toutes ces connaissances et bien plus sur le site web. Vous pouvez apprendre tout ce qu’il faut savoir en l’espace de quelques mois. Je ne me cache pas derrière un « accès payant ». Si vous lisez les publications sur le forum et tous les articles guides gratuits, vous aurez tout ce dont vous avez vraiment besoin !

Le plus grand avantage de BackTo20/20 est mon assistance. N’êtes-vous pas sûr de ce que vous devriez faire concernant vos mesures de centimètres, même avec le contenu du programme ? Il suffit de me le demander. Je travaille dessus en personne avec vous. Vous aurez également accès au forum, avec toutes les questions, les rapports de progression et les fils de discussion des étudiants. Toutes ces publications que vous pourriez avoir lues, c’est moi qui incite aux étudiants de parler de leur progression (bonne et autre).

En version courte, si vous faites des recherches, si votre temps est précieux, envisagez BackTo20/20. (Ouais, je sais… des ventes. Mais le programme structuré en vaut vraiment la peine.)

Mais avant que vous décidiez de choisir la méthode à faire soi-même ou l’approche structurée, nous devrions probablement parler d’argent (le sujet que j’aime le moins).

Je fais des publications guides quotidiennes gratuites. Elles contiennent beaucoup d’informations détaillées. Mais quand il s’agit de mon temps et de mon assistance, de répondre aux questions, je veux travailler avec des gens sérieux.

Pour mes conseils d’amélioration de la vision ayant un taux de réussite élevé, supposez un coût approximatif similaire à ceux d’un traitement LASIK (mais sans lasers qui découpent dans vos yeux et les effets secondaires potentiellement irréversibles et terribles que cette opération chirurgicale pourrait causer). D’ailleurs, je suis bien bien moins cher que la chirurgie laser, même si je suis bien meilleur. 😉

Imaginez deux mois d’apprentissage à environ 20 minutes par jour, trois fois par semaine. En retour, j’abaisserais votre prescription actuelle jusqu’à 20 % en environ 90 jours, et vous continuerez d’améliorer votre vision à une vitesse d’environ 0,75 à 1,00 dioptrie chaque année, sans grand effort du tout.

Mais souvenez-vous que vous pouvez faire absolument tout ce dont nous avons parlé ici avec seulement le blog. Vous n’avez pas besoin d’acheter quoi que ce soit de moi, je ne retiens pas ma méthode en otage.

BackTo20/20 est un outil génial, mais si vous prenez le temps de lire le blog et d’assembler toutes les pièces du puzzle, vous pouvez absolument atteindre vos objectifs ainsi également.

Al est l’un des nombreux lecteurs qui fait de grands progrès avec seulement les guides gratuits : Rapports d’améliorations formidables

Et avec cela, nous sommes à la fin de notre guide en sept parties. J’espère que vous avez appris quelque chose grâce à tout cela et êtes motivé pour vous lancer dans l’amélioration de votre vision.

Pour revenir à 20/20, cliquez ici, puis sur « LOAD THE GUIDE » pour vous inscrire au bulletin de Jake et à la fin des 7 emails vous recevrez un lien si vous souhaitez avec une consultation BackTo20/20 en anglais.

Merci pour votre attention,

Jake

Publié dans Santé | Tagué , , , , | 1 commentaire

[Partie 6/7] Lunettes différentielles pour une UTILISATION DE PRÈS

Bienvenue dans la sixième partie de ce guide écrit par Jake Steiner qui vous aidera à regagner le contrôle de vos yeux.

Nous sommes presque à la fin du cours. C’est l’avant-dernière partie. Comme vous êtes arrivé jusqu’ici, je vais vous donner un répit mental dans cette partie. Mais ne vous inquiétez pas, vous apprendrez tout de même plein de choses sur votre vision.

Souvenez-vous de quand je vous ai dit de continuer à mesurer vos yeux plusieurs fois par jour ? Je vous ai dit de rechercher des tendances et j’ai insinué que ces nombres pourraient être utiles à l’avenir. Vous n’avez pas encore beaucoup de mesures, mais je vais vous donner un avant-goût de certaines choses qu’elles peuvent vous dire sur votre vision.

Ce serait une bonne idée d’imprimer ou de sauvegarder cela pour le relire par la suite. Cela fait aussi beaucoup de choses à assimiler d’un coup !

  1. La « mauvaise » lumière, cela existe.

Comme pour des aliments de mauvaise qualité et de l’air sale, il existe de la bonne lumière et de la mauvaise lumière. La lumière a un énorme impact sur votre vision (ainsi que votre cerveau). Une étude récente a réussi à enrayer l’amnésie en utilisant de la lumière bleue (les filtres de courriel n’aiment pas quand il y a beaucoup de liens, donc visitez la section Science sur mon site pour en savoir plus). Il est indispensable que vous commenciez à faire attention à avoir une lumière de bonne qualité.

Une bonne lumière est la lumière naturelle (UV du spectre lumineux complet), qui est ce que votre œil est conçu pour gérer. Si vous pouvez vous asseoir près d’une fenêtre quand vous travaillez, où il y a une lumière ambiante naturelle, vous aurez une longueur d’avance.

Si vous ne pouvez pas faire cela, vous pouvez envisager d’acheter une ampoule plein spectre pour mettre dans votre lampe de bureau. C’est bien mieux que l’éclairage fluorescent de bureau.

  1. Les écrans de mauvaise qualité nuisent à vos yeux.

Évitez les anciens tubes cathodiques, les écrans ayant un taux de rafraîchissement bas, les écrans à basse résolution et les écrans excessivement lumineux ou sombres. Vous saurez que ce que vous faites est juste quand vos maux de tête cessent après que vous avez rectifié votre environnement en plan rapproché.

  1. Il y a une limite à la durée de plan rapproché avant que votre muscle ciliaire « se bloque ».

Comparez vos mesures en centimètres au bout d’une heure de travail de près avec celles au bout de cinq heures de ce même travail. Pas beaux, ces résultats.

Trois heures est la durée maximale à passer sur un travail de près. Après cela, vous avez vraiment besoin d’une heure de pause passée avec seulement une vision à distance. Ni smartphone, ni livre. Quand vos mesures chutent d’un centimètre (deviennent floues plus tôt), vous avez assurément poussé vos yeux un peu trop loin.

  1. Les pics d’insuline ne sont pas bons pour vos yeux.

Les repas riches en graisses causent des pics et des creux de glycémie, ce qui n’aide pas vraiment vos yeux (ndlr).

  1. Un week-end loin des écrans et des pages fait une grande différence.

Rien que deux jours dans les bois ou à la mer, ou parler avec des amis et rouler sur un vélo, cela représente une révélation de mesures en centimètres. Imaginez vivre ainsi tout le temps.

Cela fait beaucoup d’informations. Mais je le répète, ne me croyez pas sur parole. Testez ces choses et vous verrez que je vous dis la vérité ! Tout cela est vérifiable avec ces mesures quotidiennes.

Avant de vous laisser, j’ai une chose concernant vos mesures. BackTo20/20, le cours guidé et structuré qui inclut mon assistance personnelle et un accès complet au forum, explique précisément comment déterminer les bons verres pour vous d’après vos mesures en centimètres. Cela vous dira si vous portez la mauvaise correction maintenant et ce qu’il vous faut pour la vision à distante ainsi que la vision de près.

Et bien sûr, la solution promise pour vos besoins de vision de près : Prenez votre correction requise pour la vision à distance et soustrayez 1,5 dioptrie. (Comme point de départ, pour voir si cela marche, idéalement avec l’assistance d’un optométriste amical.) Ne modifiez rien d’autre ; cette correction doit être la même que votre correction requise pour la vision à distance en termes de puissance relative de l’œil gauche par rapport à l’œil droit. Laissez tomber l’astigmatisme s’il n’est que de 0,50 dioptrie, et au lieu de soustraire 1,5 dioptrie au total, soustrayez seulement 1,25. Si c’est un astigmatisme de 0,25, laissez-le simplement tomber, sans aucun autre changement.

Avant d’envisager de faire cela, commencez impérativement par passer du temps à lire la section sur les verres et les dioptries de mon site web !

Et voilà ! J’espère que ce cours vous est utile. J’ai fait de mon mieux pour vous donner des points essentiels importants.

Publié dans Véganisme | Tagué , , , | 1 commentaire

[Partie 5/7] Progression de la myopie : La chose que vous devez impérativement cesser de faire

Bienvenue dans la cinquième partie de ce guide écrit par Jake Steiner qui vous aidera à regagner le contrôle de vos yeux.

Avant que je vous donne la grande révélation promise dans la partie précédente (la chose que vous voudrez éviter de faire à vos yeux à tout prix), nous devons revenir à l’élongation axiale. Je sais, je suis terrible. Restez avec moi un instant. Vous devez comprendre pourquoi c’est une si mauvaise chose.

Une élongation axiale se produit en raison de ce qui est souvent appelé « défocalisation hypermétropique ». Si vous recevez une prescription excessive par défaut (la salle sombre, la prescription maximale absolue qui est appliquée, qui est trop forte pour une lumière du jour normale et une utilisation moyenne) et vous portez vos lunettes de vue à distance pendant une bonne majorité du temps. Rien de tout cela n’est bon pour vos yeux.

Si vous aviez la quantité parfaite de correction seulement pendant que vous regardez à distance, avec zéro spasme musculaire de mise au point, vos verres n’augmenteraient pas votre myopie. Mais cela est rarement le cas, d’où ce petit peu de science :

« Si la longueur de l’œil s’allonge plus lentement que la longueur focale, alors le plan focal sera derrière la rétine, ce qui crée une défocalisation hypermétropique sur la rétine. Il se passe la même chose si on met un verre négatif sur l’œil.

Pour retrouver une mise au point nette, la rétine doit être reculée jusqu’à l’endroit où est l’image. Cela s’accomplit de deux façons : l’œil s’allonge en augmentant la vitesse de croissance ou de remodélisation de la sclère sur le pôle postérieur de l’œil (Gentle and McBrien, 1999; Nickla et al., 1997), et la rétine est tirée vers l’arrière au sein de l’œil par l’amincissement de la choroïde, la couche vasculaire entre la rétine et la sclère (Figure 2B; Wallman et al., 1995; Wildsoet and Wallman, 1995) ; une fois que les images distantes sont mises au point à nouveau sur la rétine (emmétropie), alors la vitesse d’élongation oculaire et l’épaisseur de la choroïde reviennent à la normale. »

Ce type de détail endort 80 % de mes clients et enthousiasme les 20 % restants.

Si vous faites partie des 20 %, regardez la science croissante concernant la myopie et la section consacrée aux études sur mon blog.

Un mot d’avertissement : ces articles sont très approfondis. Ce sont des lectures facultatives.

Donc, l’élongation axiale. Je vous disais précédemment que c’était un grand sujet. Un globe oculaire plus long implique une myopie plus élevée, et c’est la racine de toutes sortes d’autres problèmes. (Au fait, trois dioptries sont égales à 1 millimètre dans la croissance du globe oculaire.) Inutile de préciser qu’il n’est pas idéal d’avoir votre globe oculaire plus long dans cette maison de lunettes. C’est fondamentalement ainsi que vos yeux acquièrent une « dépendance » aux prescriptions.

Maintenant, je voudrais prendre un moment pour dire que tous les optométristes ne sont pas mauvais. Bien que la plupart d’entre eux finissent par vous donner des verres qui sont trop forts et en recommandent davantage année après année, ils vous donnent simplement ce que la majorité des personnes veulent : une vision claire immédiate.

Il y a néanmoins beaucoup d’optométristes cools, qui vous parleront d’autres possibilités. Vous ne les trouverez probablement pas dans des chaînes de magasins d’optique bon marché, mais ils existent. Ils n’ont pas forcement la méthode puissante que j’ai ici, mais ils sont sur la bonne voie. Ils vous donnent seulement la puissance de verres dont vous avez vraiment besoin. Et si vous trouvez un optométriste très progressif, il vous donnera peut-être même une correction dioptrique réduite pour l’utilisation d’un ordinateur. (Si vous trouvez l’un d’entre eux, accrochez-vous-y, ils ne sont pas faciles à trouver et c’est tellement bien d’en avoir un à vos côtés !)

Revenons à la grande révélation. Après avoir lu tout ce que vous venez de lire, allez-vous deviner ce que c’est ?

La pire chose à absolument éviter de faire à vos yeux, c’est de porter votre prescription corrigeant à pleine distance pendant que vous regardez un écran à environ 60 cm de vos yeux.

C’est pire chose parmi toutes que vous faites en ce moment et qui nuit à vos yeux.

Souvenez-vous de quand je parfais de la façon dont l’œil change sa forme physique réelle en fonction de ce que vous voyez ? Eh bien, c’est ce stimulus qui entraîne toute l’histoire de la myopie comparée à des yeux sains. La seule chose qui peut réparer votre vision, qui peut arrêter la myopie, c’est la compréhension et l’ajustement de ce stimulus. Le stimulus, version courte, dépend de là où la lumière se concentre dans votre œil.

Les lunettes ne font que « traiter » ce spasme du muscle ciliaire dont nous avons parlé en l’ignorant, en le contournant avec une paire de verres se déplaçant sur un plan focal. Mettre des lunettes ne fait que retarder le problème, et en plus, cela empire tout.

Si cela vous fait encore tourner la tête un peu, retournez sur le site et consultez le lien du haut sur « la manière dont la myopie survient ». Car, une fois que vous avez compris les prémisses, réparer vos yeux est en effet vraiment simple. J’ai des clients qui ont plus de 80 ans, voire plus de 90 ans, qui ont amélioré leur vision. Ce n’est pas sorcier.

Et ensuite ?

Chaque chose en son temps : Ne cessez pas de porter vos lunettes. Vous n’en retirerez aucun bienfait. Vous pouvez et devriez porter vos lunettes pour la vision à distance. C’est une mauvaise idée de porter des verres qui vous font voir clairement loin pendant que vous regardez quelque chose de près. Ce changement de plan focal est énorme, et c’est un stimulus direct pour l’élongation axiale.

Ce que vous devriez faire, si votre prescription actuelle est inférieure à -2,00 dioptries, c’est d’arrêter de porter vos lunettes pour regarder de près, dès maintenant.

Si votre prescription actuelle est supérieure à -2,00 dioptries (facile à tester : si vous ne pouvez pas voir votre écran, ainsi que vos résultats en centimètres), alors il est temps de commencer à songer à une prescription réduite pour regarder de près.

Une manière de « tester » cela consiste à porter des lentilles de contact.

Vous pouvez acheter des lunettes de lecture dans un magasin de proximité. Elles sont pour des yeux hypermétropes, l’opposé de votre myopie. Ce sont des verres « positifs ». Chaque dioptrie de plus annule une dioptrie de moins. Vous pouvez d’ailleurs expérimenter cela dans le magasin. Il suffit de regarder un magazine et un +1,50 et voir à quelle distance de vos yeux vous pouvez le tenir et lire encore sans trop de flou. Vous avez peut-être besoin d’un +2,00, peut-être d’un +1,00. Tout dépend de votre distance visuelle moyenne et de si votre prescription actuelle est excessive ou insuffisante.

Vous pouvez ensuite porter ces verres positifs sur vos contacts tout en travaillant pour bénéficier de bien moins de changement de plan focal. Vous commencerez à ressentir exactement ce dont je parle après que vous cessez de faire un entièrement négatif pour le travail de près.

Tout d’abord, cela peut sembler un peu étrange (il vaut mieux ne pas opter pour le positif le moins cher, car une mauvaise qualité de verre se manifeste par un sentiment un peu « drôle »). Portez-les simplement juste au moment de commencer un travail de près et minimisez les durées en plan rapproché. Une grande partie de votre vision se passe dans le cortex visuel de votre cerveau. Cette partie ne s’attend pas à des changements de plan focal, et elle met un certain temps à s’ajuster.

Idéalement, vous prendrez un week-end pour cette expérience et vous donnerez un peu de temps.

Je vais vous dire une chose : Si vous ne portez pas une prescription entièrement négative pour regarder de près pendant quatre semaines, puis la portez, vous vous sentirez nauséeux. Vous aurez des étourdissements si vous tenter de porter ces verres pendant une journée entière de vue en plan rapproché après un mois sans le faire.

Pourquoi ? Tout simplement, votre cerveau (le cortex visuel) rejettera le négatif.

La seule raison pour laquelle vous pouvez le tolérer aujourd’hui, c’est parce que vous avez augmenté lentement jusqu’à présent au fil des années. C’est affreusement mauvais pour vos yeux, et si vous détoxiquez d’un entièrement négatif pour le travail de près pendant un mois, vous saurez de quoi je parle.

Et maintenant ? Eh bien, il reste encore des choses à apprendre, mais je pense que votre tête est suffisamment pleine pour aujourd’hui, donc ne me tuez pas si je vous dis « On se retrouve dans la prochaine partie ».

–> Dans la prochaine partie, je vous parlerai de ce que vous devez et ne devez pas faire absolument, en lisant ou en utilisant l’écran de votre ordinateur. Et oui,je vous donnerai des recommandations tangibles spécifiques !

Publié dans Véganisme | Tagué , , , | 1 commentaire

[Partie 4/7] Interprétation des valeurs en centimètres

Bienvenue dans la quatrième partie de ce guide écrit par Jake Steiner qui vous aidera à regagner le contrôle de vos yeux.

Dans la partie précédente, je vous ai donné des devoirs à faire, donc maintenant vous avez probablement plein de nombres dont vous ne savez que faire. Tout d’abord, je vous dis que ces nombres sont vitaux. Ils nous disent presque tout ce qu’on doit savoir sur la fatigue des yeux, là où vous devez appliquer des changements d’habitudes, et quel type de correction de verres il vous faut vraiment afin de vous sentir mieux. Des connaissances puissantes se cachent derrière ces nombres.

Voici quelques rudiments sur leur interprétation :

Pour commencer, il y a une différence entre le matin, le midi et la fin de la journée. Cela vous montre une certaine fourchette de distances. Je vous demande de repenser à la deuxième partie, car il est important ici que vous compreniez que votre vision n’est pas statique. Si seulement je pouvais mettre ces mots en double gras. Relisez cela! Vision — pas statique. Vos yeux changent en termes de « degrés » de myopie au cours d’une même journée.

Comment cela se fait-il ?

Eh bien, je ne vais pas trop taper sur le dos de l’optométriste, mais cette mesure unique obtenue dans la salle sombre était incorrecte. La « solution de facilité » pour votre myopie consiste seulement à vous donner autant de correction que vous pouvez tolérer. Ce n’est pas une bonne idée, et un hamburger servi au volant non plus.

Mais revenons à ces nombres. La manière dont les yeux changent vous donne des indices sur la provenance de la fatigue qui contribue à empirer votre vision. Prenons un exemple pour illustrer cela : moi.

À l’époque, j’étais tout à fait myope. J’ai conservé mes anciens relevés de mesure (au fait, je vous conseille de tenir un journal de bord, car il contient des informations qui vous seront très utiles à long terme). Voici l’un de mes matins en 2005 :

32 cm à gauche et 36 cm à droite

Si vous utilisez le calculateur (je vous en prie), vous obtiendrez les résultats de dioptrie suivants : -3 et -2,75. Devinerez-vous ce qu’on m’avait vraiment prescrit à l’époque (oui, tenez un journal !) ? C’était -2,75 pour les deux yeux.

Presque parfait, mais il était temps de réduire cela de 0,25. Maintenant, vous vous souvenez peut-être que je portais des verres -4,00, donc à ce moment j’étais déjà bien sur le chemin vers une prescription inférieure. Et ma progression à ce moment-là était d’ailleurs supérieure aux apparences. Cette prescription de -4,00 quand j’ai débuté ma démarche était 0,75 dioptrie trop basse.

Pourquoi je vous dis tout cela ? Eh bien, la première chose importante à comprendre ici est que votre prescription est relative. Vous devez comprendre vos yeux et quelle prescription ils nécessitent réellement. Mais, pour l’instant, revenons à mes résultats.

Le matin, mes mesures étaient les suivantes : 32 cm à gauche et 36 cm à droite.

Le midi, mes mesures étaient les suivantes : 30 cm à gauche et 35 cm à droite.

Les chiffres ont baissé. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que je pourrais voir moins bien à midi que le matin. C’est étrange, n’est-ce pas ? Et vous vivez peut-être également quelque chose de similaire ; c’est le type le plus courant de courbe de centimètres (oui, ces descriptions sont essentiellement mes propres inventions étant donné que le courant dominant vous vend simplement davantage de lunettes).

Le soir, mes mesures étaient les suivantes : 28 cm à gauche et 32 cm à droite.

Aïe ! 28 cm est égal à une prescription de -3,50. J’ai gagné une demie-dioptrie, de -3,00 à -3,50, en l’espace d’une seule journée. Ce n’est pas bon ! Devinerez-vous quelle était la mesure le lendemain matin ? J’étais revenu à 32 cm. Que se passe-t-il ?

C’est la fatigue des yeux. Vous souvenez-vous du muscle ciliaire (de mise au point) ? Il n’est pas heureux à la fin de la journée. Il se retrouve « bloqué » en mode plan rapproché, et cela affecte réellement ma vision. Mais la nuit, quand vous allez vous coucher, le muscle ciliaire se relaxe, puis le matin est comme un nouveau départ, avec tout qui fonctionne comme cela le devrait.

C’est ce qui devrait vraiment ouvrir vos yeux proverbiaux. Il se passe beaucoup de choses ici, et avec un peu de connaissances de Jake pour vous aider, vous pouvez mesurer vos dioptries objectivement. Vous pouvez littéralement quantifier votre fatigue oculaire avec des nombres concrets. Ça, c’est puissant.

Maintenant que vous savez cela, que devinerez-vous faire ?

  1. Continuez de mesurer. Créez un mémo pour prendre vos mesures quelques fois par jour pendant la semaine qui suit. Le but est d’observer les tendances, par exemple comment votre vision varie lors des jours sans travail de près, lors des jours avec du sport, lors des jours passés à la lumière du jour naturelle, etc. Il faut que vous compariez votre vision dans un bon éclairage et dans un éclairage fluorescent médiocre. Il suffit d’obtenir quelques nombres ! Vous en aurez besoin à l’avenir.
  2. Lisez. Plus vous apprenez, mieux vous en tirerez. Lisez cette page sur un contrôle naturel réussi de la myopie et assimilez autant que possible !

–> Dans la partie suivante, nous parlerons de la sombre menace de l’élongation axiale, qui est essentiellement la chose à éviter absolument. C’est la pièce numéro un du puzzle de la myopie progressive, et la chose qui finit par causer toutes sortes de problèmes rétiniens par la suite. Je vais également vous révéler la pire chose que vous pourriez faire à vos yeux, la chose que vous voudrez éviter à tout prix. C’est vraiment une lecture indispensable.

Fin de la partie 4.

Publié dans Santé | Tagué , , , | 1 commentaire