Les chercheurs signalent que les régimes de jeûne peuvent augmenter le risque de diabète

Une nouvelle étude suggère également que les régimes incluant le jeûne intermittent peuvent causer d’autres problèmes de santé chroniques à long terme

Traduit de l’article du 20 mai 2018 de Robin McKie, rédacteur scientifique

Les régimes de jeûne populaires impliquent de se priver de nourriture deux fois par semaine, ou tous les deux jours.

Jeûner tous les deux jours pour perdre du poids pourrait avoir des effets secondaires néfastes. C’est la conclusion qu’a donné un groupe de chercheurs ce week-end, lors de la rencontre annuelle de la Société européenne d’endocrinologie.

Leurs conclusions suggèrent que les régimes axés sur le jeûne peuvent perturber l’action de l’insuline, une hormone qui régule le sucre, et entraîner une augmentation du risque de diabète. Selon les chercheurs, il faut se montrer prudent avant de suivre de tels programmes.

Ana Bonassa, dont l’équipe de l’Université de São Paulo au Brésil a réalisé l’étude, a déclaré : « Il s’agit de la première étude à montrer que, malgré la perte de poids, les régimes de jeûne intermittent peuvent en effet endommager le pancréas et affecter la fonction de l’insuline chez les individus normaux en bonne santé, ce qui pourrait mener au diabète et à de graves problèmes de santé. »

Les régimes de jeûne intermittent ont gagné en popularité ces dernières années. Les participants jeûnent deux jours sur sept ou un jour sur deux. Cependant, les preuves de leur succès sont contradictoires. Il y a parmi les médecins un débat quant à leurs potentiels effets nocifs à long terme.

De précédentes recherches ont également révélé qu’un court jeûne peut produire des molécules appelées radicaux libres, des substances chimiques très réactives pouvant endommager les cellules de l’organisme. Ces radicaux peuvent également être associés à une altération de la fonction des organes, au risque de cancer, ainsi qu’au vieillissement accéléré.

Sur une période de trois mois, les chercheurs de São Paulo ont examiné les effets d’un jeûne effectué tous les deux jours sur le poids corporel, les niveaux de radicaux libres et la fonction de l’insuline de rats adultes normaux. Bien que le poids corporel et l’apport alimentaire des rats aient diminué comme prévu, la quantité de tissu adipeux dans leur abdomen a en réalité augmenté. En outre, les cellules du pancréas qui libèrent de l’insuline ont été endommagées, tandis que la présence de niveaux accrus de radicaux libres et de marqueurs de résistance à l’insuline ont également été détectés.

Les résultats suggèrent également qu’à long terme, des dommages peuvent être causés et qu’il est nécessaire d’approfondir les recherches afin d’évaluer comment les personnes peuvent être affectées, en particulier celles qui ont des problèmes métaboliques existants.

« Nous devrions tenir compte du fait que les personnes en surpoids ou obèses qui optent pour des régimes de jeûne intermittent peuvent déjà avoir une résistance à l’insuline. Cela signifie que bien que ce régime puisse conduire à une perte de poids rapide et précoce, à long terme, il pourrait y avoir des effets potentiellement graves pour leur santé, comme le développement du diabète de type 2 », a ajouté Bonassa.

Leurs conclusions suggèrent que les régimes axés sur le jeûne peuvent perturber l’action de l’insuline, une hormone qui régule le sucre, et entraîner une augmentation du risque de diabète. Selon les chercheurs, il faut faire preuve de prudence avant de suivre de tels programmes.

Ana Bonassa, dont l’équipe de l’Université de São Paulo au Brésil a réalisé l’étude, a déclaré : « Il s’agit de la première étude à montrer que, malgré la perte de poids, les régimes de jeûne intermittent peuvent en effet endommager le pancréas et affecter la fonction de l’insuline chez les individus normaux en bonne santé, ce qui pourrait mener au diabète et à de graves problèmes de santé. »

C’est pourquoi il vaut mieux ne pas suivre les conseils de santé des youtubeurs « tendance »…

Publicités
Cet article, publié dans Santé, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les chercheurs signalent que les régimes de jeûne peuvent augmenter le risque de diabète

  1. Ping : Idées reçues sur le jeûne et l'inédie. Efficacité d'une cure de fruits. - Fruitiers "originels" à fruits doux: pour forêts tempérées comestibles, permaculture.

  2. Natha dit :

    Bon à savoir, étant donné qu’on dit toujours l’inverse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.