[Partie 3/7] Réparer vos yeux ? Commençons par la mesure votre myopie

Bienvenue dans la troisième partie de ce guide écrit par Jake Steiner qui vous aidera à regagner le contrôle de vos yeux.

Êtes-vous prêt à apprendre à mesurer votre vision ? c’est grisant. Après cette partie du cours, vous ne regarderez plus jamais votre magasin d’optique local comme avant.

En fait, si vous pouvez mesurer, vous pouvez quantifier ; si vous pouvez mesurer, vous pouvez commencer à savoir ce qui est important ; si vous pouvez mesurer, vous pouvez savoir ce dont vous avez réellement besoin, et ce qu’est une correction probablement excessive.

Il existe une façon brillante et super simple de mesurer votre propre vision, également, et c’est une règle bon marché. Je vais vous expliquer comment procéder ici.

(Si vous voulez être un peu plus sérieux concernant vos mesures, vous pouvez imprimer une échelle d’acuité visuelle et commander une boîte de verres d’essai en ligne pour 90 euros. Mais même sans ce matériel, vous pouvez déterminer vos dioptries exactes avec une simple règle bon marché.)

ATTENTION : N’allez pas acheter des verres à dioptrie réduite sans comprendre pleinement ce que vous faites. Je ne vous donne pas de conseils de prescription. Je ne fournis pas de conseils médicaux. Je donne simplement un enseignement sur la biologie et l’optique.

Revenons à cette règle et à la méthode de mesure.

Il vaut mieux utiliser un ruban de mesure souple, du type qui s’enroule et qui ne coûte pas cher dans les magasins de tissu ou sur Amazon). Vous aurez besoin d’une règle ou d’un ruban de mesure pour être capable de mesurer la distance entre votre œil et une page (ou un écran).

Voici comment prendre la mesure :

  1. Enlevez vos lunettes.
  2. Regardez votre écran ou un livre (les pages imprimées sont préférables).
  3. Commencez en ayant votre visage assez proche, là où le texte est parfaitement clair, puis reculez lentement jusqu’à ce que le texte soit un tout petit peu flou. Il faut s’arrêter là où le texte cesse d’être totalement net. Là où il y a un changement notable en netteté, c’est votre distance.
  4. Notez par écrit la distance entre vos yeux et la page (ou l’écran) en centimètres.

Maintenant, soyez prêt pour ce qui m’a époustouflé quand je l’ai appris.

Une dioptrie (le numéro qui définit la puissance de vos verres) n’est qu’une unité de mesure des mètres inverses. Comprenez-vous ? Une dioptrie se convertit directement en une distance spécifique (comme dans les centimètres que vous avez notés à partir de la distance à laquelle la clarté devient floue). C’est vraiment choquant à quel point cela est simple, comme beaucoup de choses que vous apprendrez de moi. La distance à laquelle vous pouvez voir avant le « flou » se convertit directement en la valeur dioptrique dont vous avez besoin pour une vision « parfaite » à distance.

Vous ne me suivez pas encore complètement ? Utilisons un exemple :

Disons que vos verres sont -4,50. Le nombre qui a été obtenu quand vous étiez assis dans le siège chez l’optométriste avec des lumières tamisées, tout le matériel impressionnant, la fumée et les miroirs. Ici, il vous semblait impossible de trouver ce nombre par vous-même. Mais maintenant que vous réalisez que -4,50 dioptries ne sont qu’une autre manière de dire « 22 centimètres jusqu’au flou ».

Cela signifie que si le texte que vous voyez sur la page devient même un tout petit peu flou à 22 centimètres, alors vous avez besoins de -4,50 dioptries pour voir l’échelle d’acuité visuelle clairement au-delà de la ligne 20/20.

Et voilà. Ce n’est pas compliqué. Je vous laisse un moment pour assimiler cela.

Pour vous aider à convertir vos centimètres en dioptries, j’ai créé un calculateur utile. Mais avant que je vous donne le lien, voici un mot d’avertissement : Vos résultats seront peut-être surprenants. Vos mesures peuvent résulter en une correction dioptrique différente de celle que vous recevez chez l’optométriste.

Voici comment convertir votre résultat en centimètres en une valeur dioptrique, en utilisant mon calculateur.

Cela fonctionnera pour vous si vous avez le type de myopie le plus courant (fatigue et stimulus). Si vous avez un diagnostic plus complexe de la part d’un ophtalmologue (n’importe quel type de maladie oculaire réelle), alors c’est un autre sujet et cela doit être surveillé par un médecin.

Vous vous demandez peut-être comment la règle peut fonctionner comme le font les outils d’un optométriste et vous donnent néanmoins un résultat différent. En termes simples, l’optométriste vous a donné fort probablement davantage de dioptries que ce dont vous avez besoin la plupart du temps. Il a fait des essais sur vous dans une salle sombre et vous a donné la correction dioptrique maximale absolue. Il n’a pas pris en compte l’éventuelle variation de votre vision au cours de la journée. Cela dépend également du temps depuis lequel vous avez reçu vos verres précédents et de la façon dont vos yeux ont changé.

Cela prendra tout son sens une fois que vous tentez de mesurer cela et lirez les prochaines parties du cours.

C’est l’une des premières vraies étapes. Procédez-y et vous ressentirez le besoin de continuer pour recouvrer votre vision. Et juste pour m’assurer que vous le faites, je vous donne des devoirs à faire chez vous :

Mesurez votre œil gauche et votre œil droit. Faites-le le matin, avant de commencer à travailler, et en face d’un écran. Refaites-le à midi et le soir.

Notez bien vos résultats par écrit. Vous en aurez besoin dans la prochaine partie du cours (dans lequel je vous montrerai comment ces nombres prédisent l’avenir de votre vision).

Voici un exemple de ce à quoi vos résultats doivent ressembler :

Le matin : 22 cm à gauche et 26 cm à droite.

Le midi : 21 cm à gauche et 25 cm à droite.

Le soir : 19 cm à gauche et 22 cm à droite.

Gardez à l’esprit que ce ne sont que des exemples, et la manière dont ces nombres changent en disent beaucoup sur la façon dont vous utilisez vos yeux et où seraient les problèmes.

Nous verrons cela dans la prochaine partie !

Publicités
Cet article, publié dans Santé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour [Partie 3/7] Réparer vos yeux ? Commençons par la mesure votre myopie

  1. Ping : Méthode de Jake Steiner pour enrayer la myopie | Douce frugalité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.