[Partie 2/7] Vos lunettes de vue, un mensonge à 100 milliards d’euros

Bienvenue dans la deuxième partie de ce guide écrit par Jake Steiner qui vous aidera à regagner le contrôle de vos yeux.

Dans la partie précédente, nous avons abordé la manière dont la myopie survient, ce qui a cause. Si vous lisez le lien que je vous ai donné, la myopie 101 qui est ici, alors vous avez probablement remarqué qu’il y en a un peu plus que ce que j’ai évoqué hier. Nous y reviendrons dans cette partie.

Vous souvenez-vous que j’ai dit que vous n’auriez pas besoin de lunettes pour traiter la pseudo-myopie ? En effet, vous n’en avez pas besoin, mais c’est habituellement ainsi que c’est traité.

Votre œil naturel est le mécanisme de « mise au point automatique » le plus sophistiqué du monde, ajustant instantanément la mise au point selon si vous regardez quelque chose de près, de plus loin ou de très loin. Ce muscle circulaire se réajuste constamment pour concentrer la lumière sur votre rétine correctement. C’est un système formidable avec son ajustement de mise au point constant et instantané.

Les lunettes, quant à elles, ne sont pas si fantastiques. Vos yeux changent de plans focaux dynamiquement, tandis que les lunettes le font statiquement. Il n’y a qu’un seul ajustement que vos lunettes font, et cela est vrai quelque soit la valeur dioptrique que vous avez. Les lunettes déplacent la focalisation de la lumière (plan focal) à l’intérieur de votre œil, tout comme votre œil naturel le fait, mais elles le font uniquement pour une distance fixe.

Si vous êtes myope, les verres s’appellent des verres « négatifs ». Ils reculent la lumière à l’intérieur de votre œil. Cela compense le spasme musculaire de mise au point, mais quand vos yeux s’adaptent aux verres, ils s’allongent. Cela est un vaste sujet, l’« élongation axiale » de votre globe oculaire. La science médicale a écrit des centaines de milliers de pages d’études à ce sujet.

Je vais les analyser pour vous. Votre œil n’est pas ce truc idiot statique que votre optométriste peut le faire paraître avec ses corrections de verres statiques. En vérité, accrochez-vous bien, votre œil grandit en fonction de ce que vous voyez autour de vous.

Quand vous étiez un bébé, vous étiez probablement hypermétrope (et vous aviez probablement de l’astigmatisme également). Ensuite, votre œil s’est ajusté en longueur spécifiquement d’après son apport environnemental. C’était votre vision qui a déterminé la longueur axiale de votre globe oculaire (bien que ce soit assez uniforme pour la plupart des gens). Il est vraiment important que vous compreniez que votre œil n’agit pas indépendamment de l’environnement.

Ce que vous voyez est vraiment ce que vous obtenez.

Donc si vous vous êtes déjà demandé pourquoi votre prescription change année après année, en voilà la raison. La science médicale a d’ailleurs un mot pour votre myopie qui ne cesse de s’aggraver : myopie induite par les verres (plus précisément, causée par les verres que vous portez).

Cela a été étudié maintes fois, probablement dans le but de trouver un espace pour lequel cela n’est pas vrai. Mais tout œil d’animal qui fonctionne comme le nôtre tend à compenser de la même manière. Même les yeux des poissons s’allongent si des verres négatifs sont mis devant eux (ne me demandez pas comment ils ont fait cela). Des singes (toupayes ?), des poussins et tout ce qui obtient des yeux en forme d’œuf quand des verres négatifs sont utilisés.

Si vous avez du mal à y croire, allez sur Google Scholar (où vous pouvez faire des recherches dans la littérature médicale) et tapez n’importe quel terme que je vous ai présenté, mais en anglais : pseudomyopia (pseudo-myopie), axial elongation (élongation axiale), lens-induced myopia (myopie induite par les verres), etc.

Attendez une minute. S’il y a tant d’études à ce sujet, pourquoi nous vend-on encore des lunettes de vue ? Eh bien, on vous vend des lunettes pour la même raison que je ne veux pas que vous vous enfuyez chez l’optométriste avec toutes ces nouvelles informations pour demander des réponses : Il n’y a pas de nouvelle machine brevetée à vendre ni d’aspect de marque.

Ma méthode ne va pas enthousiasmer les actionnaires. Cela ne fera pas de profits pour une énorme entreprise, donc beaucoup de points de vente axés sur la vente ne vont pas exactement avoir beaucoup de motivation pour enseigner, apprendre et pratiquer des méthodes holistiques pour la santé visuelle.

Petite parenthèse : J’étais très véhément contre les optométristes du courant dominant, principalement parce que je les considérais comme l’ennemi. Ils m’ont poussé à porter des lunettes au lieu de me parler de prévention. Ils ont fait de grands profits alors que ma vision ne cessait d’empirer. J’étais fâché à ce sujet pendant de nombreuses années.

Mais vous savez quoi ? Les optométristes ne sont pas du tout l’ennemi. Ils donnent à la plupart des gens ce qu’ils veulent : une vision claire immédiate, quelles que soient les conséquences. Vous, en revanche, vous vous souciez de ces conséquences. Mais revenons à vos yeux.

Vous connaissez désormais les rudiments du fonctionnement de l’œil et la manière dont la myopie survient. En termes simples, il existe cependant des étapes basiques de myopie :

  1. Votre myopie est un spasme musculaire. Trop de travail de près et le muscle se « bloque » en mode plan rapproché. La vision à distance devient légèrement floue.
  2. Les verres négatifs sont proposés en tant que thérapie. Ils reculent la lumière à l’intérieur de l’œil, compensant ainsi le spasme musculaire (mais sans le résoudre).
  3. Les verres négatifs causent l’allongement des yeux. Maintenant que la correction n’est plus suffisamment forte (au bout d’environ un an au début, en moyenne), une correction plus forte est nécessaire pour faire reculer davantage la lumière à l’intérieur de l’œil plus long.

Vous voyez maintenant pourquoi j’ai développé ma méthode comme alternative à l’optométrie dominante ? Ces lunettes que vous portez ne font que contribuer au problème, sans le résoudre. 

L’argument principal avancé par l’optométrie de vente au détail est que la cause de la myopie progressive, la longueur axiale de votre globe oculaire, est hors de votre contrôle. Ce n’est simplement pas vrai du tout, rien de plus qu’un mensonge pratique pour vous vendre davantage de lunettes. Regardez ici ces recherches cliniques.

Stupéfiant, n’est-ce pas ?

–> Dans la partie suivante, nous verrons comment mesurer votre propre vision. C’est une étape importante. Une fois que vous savez comment la mesurer vous-même, vous pourrez comprendre bien mieux les besoins de correction de vos verres, et vous pourrez également quantifier votre fatigue oculaire quotidienne.

Fin de la partie 2.

Publicités
Cet article, publié dans Véganisme, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour [Partie 2/7] Vos lunettes de vue, un mensonge à 100 milliards d’euros

  1. Ping : Méthode de Jake Steiner pour enrayer la myopie | Douce frugalité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.