Une illusion tendance : avoir peur des pesticides

Ce mail plaira aux zététiciens et pas aux suiveurs de mode, alors merci à tous d’avoir un esprit critique et de ne pas réagir émotionnellement.

Passons maintenant à notre sujet :

Le glyphosate dans le blé poserait problème, et la solution consisterait à manger bio chez soi.

Selon cette théorie, le glyphosate agirait comme un adjuvant (comme l’aluminium dans les vaccins) et sensibiliserait notre organisme au gluten. Le problème est qu’il est utilisé en tant que produit déshydratant dans le blé pour le sécher, où on peut détecter de plus grandes quantités.

La réalité n’aurait rien à voir avec cela, car les plantes produisent 99,9 % des pesticides que l’on mange.

Une tasse de café contient davantage de produits cancérigènes que toutes les plantes mangées en un an.

De plus, la législation bio autorise des pesticides dits « naturels  » qui ne sont pas mieux que les pesticides autorisés dans l’agriculture conventionnelle. Manger bio est inutile. On peut manger toutes les plantes comestibles autorisées à la vente en toute sécurité. Seuls les ouvriers agricoles doivent prendre des précautions avec les pesticides, car ils sont exposés à de hautes doses.

Le monde n’a pas besoin d’une population qui mange bio.
Ce qu’il faut, c’est davantage que 3 % de la société qui mange assez de fruits et de légumes.

On n’a pas besoin de modes nuisibles portant des titres aguicheurs mais trompeurs tels que « Les 12 fruits et légumes qu’il vaut mieux acheter bio » encore appelés « Les 12 maléfiques » ou d’autres absurdités qui détournent les consommateurs des aliments sains.

Je sais que beaucoup de mes lecteurs mangent bio et ils sont libres de le faire.

Je voudrais juste que les gens soient en meilleure santé grâce à des infos fiables.

Merci pour tous les mails que vous m’envoyez. Je les lis tous. Hélas, je ne peux pas répondre en détail à tous les mails, car je consacre désormais la majorité de mon temps aux personnes qui sont dans le groupe Facebook du Pass VIP.

Sache que si je reçois beaucoup de demandes concernant un sujet donné, je ferai peut-être un mail privé à ce sujet 🙂

Pauline

P.S. : La page de vente pour rejoindre le Pass VIP est en plein maintenance. Dès qu’elle sera prête, je partagerai le lien dans les mails.

Si cet article t’a aidé, réponds-moi dans les commentaires pour me le dire.

*

Cet article a déjà été envoyé aux personnes abonnées à mon mail privé. Pour recevoir chaque jour un conseil comme celui-ci, clique sur ce bouton :

A propos doucefrugalite

Créatrice du site DouceFrugalite.com et coach en mode de vie sain avec une alimentation végétalienne HCLF
Cet article a été publié dans Véganisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Une illusion tendance : avoir peur des pesticides

  1. Julot dit :

    Il fait du bien celui la, j’en ai marre d’entendre les mêmes absurdités basées sur l’émotionnel et non sur la raison et les études toxicologiques sur ce sujet…malheureusement ca ne sera jamais vu autant que les infos de la TV, c’est bien la tout le problème…ca va dans mes favoris a partager a l’occasion et de nombreuses!

    • Julot, si tu voyais les réactions des gens a cet article sur ma page Facebook. Que des commentaires pro-bio complètement fermés d’esprit, avec des amalgames. Sérieux, ils croient encore tous que bio = local, frais, sans pesticide…

      • Julot dit :

        Ca ne m’étonne pas, ca devient un sujet taboo et polémique et beaucoup concluent cela par « je ne veux pas l’accepter car ca veut dire que tout est mauvais » alors qu’on démontrent et expliquent juste l’inverse mais ils ne peuvent pas se mettre dans la tête qu’une dose infime de pesticides ingérée de l’ordre de MICROGRAMMES(savent ils ce que ca représente?!) de l’agriculture conventionnelle, des plantes elles meme ou de l’agriculture bio(ca va commencer a buguer dans le cerveau pour beaucoup la)ne fait rien au consommateur, le pire c’est qu’une bonne partie d’entre eux consomment au moins des dizaines de MILLIGRAMMES de caféine par jour, un pesticide naturellement secrété par la plante, pour qu’ils comprennent mieux j’utilise souvent l’analogie d’une goutte de bière ou d’une taffe de cigarette consommée par jour qui ne ferait evidemment pas de mal a la santé en soit meme a long terme alors qu’une bière ou un paquet de cigarette par jour voir plus ca n’aurait plus rien a voir et je ne consomme pas d’alcool et n’en ai jamais consommé après quelques essais a l’adolescence, en revanche les produits animaux en général concentrent les polluants ainsi que les pesticides cent a mille fois plus car ils consomment énormément plus de végétaux et pendant des mois voir des années alors qu’un végétal comestible déjà a une vie très courte en général mais c’est loin d’être le problème principal des produits animaux comme tu le sais très bien, problèmes principaux qui sont intrinsèques aux produits animaux.

        C’est comme l’histoire des OGM, par principe tout le monde pensent que c’est significativement nocif comme ca, ca tombe du ciel tout ca parce que l’abréviation ne leurs plais pas ou que sais je encore alors qu’il n’y a pas grand chose de sérieux qui va dans ce sens pour le moment et plus ridicules encore les fruits hybrides!

        Tu n’a meme pas dit que le bio est souvent en plus nettement plus couteux aussi mais sans cela l’article suffit déjà.

        Il y avait d’ailleurs un article a ce sujet affiché sur la porte de « mon » primeur habituel qui rappelait bien que le problème principal c’est que la plupart des gens ne consomment pas assez de fruits et légumes.

Répondre à Julot Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.