Origines et prévention des coronavirus. Mises à jour du Physicians Committee sur le covid-19

Face à la pandémie de coronavirus, apprenez grâce au PCRM quelles les origines zoonotiques du virus et comment soutenir votre système immunitaire.

Liens sources : https://www.pcrm.org/term/covid-19 & https://www.pcrm.org/health-topics/coronavirus

1) Le diabète hors contrôle augmente le risque de décès par covid-19

Selon les résultats d’une étude rétrospective multicentrique portant sur 7 337 cas de COVID-19 dans la province de Hubei, en Chine, les personnes atteintes de diabète de type 2 étaient beaucoup plus susceptibles de succomber à la maladie que les personnes non diabétiques (7,8 % contre 2,7 %). Parmi les personnes atteintes de diabète de type 2, celles dont le contrôle du glucose était médiocre (taux d’hémoglobine A1C de 8,1 % en moyenne) présentaient un taux de mortalité hospitalière de 11,0 %. Les personnes dont le contrôle du glucose est bon (hémoglobine A1C de 7,3 % en moyenne) ont un taux de mortalité hospitalière de 1,1 % et sont moins susceptibles de subir des lésions organiques ou de nécessiter des interventions médicales. Les auteurs espèrent que ces résultats amélioreront l’issue de la maladie pour les patients atteints de COVID-19 et de diabète de type 2.

Référence : Zhu L, She ZG, Cheng X, et al. Association of blood glucose control and outcomes in patients with COVID-19 and pre-existing type 2 diabetes. Cell Metab. Published online May 1, 2020.

2) Les usines de viande et de volaille sont des foyers pour le covid-19

Les conditions de surpeuplement dans les usines de transformation de la viande et de la volaille augmentent le risque de COVID-19 chez les travailleurs, selon les données publiées par les CDC des États-Unis. Les chercheurs ont recueilli des données auprès de 115 installations de transformation de la viande dans 19 États. Fin avril, on comptait 4 913 cas et 20 décès dus au COVID-19 dans ces usines, l’une d’entre elles déclarant que plus de 18 % de sa main-d’œuvre était infectée par le virus. Les environnements de travail n’ont pas favorisé efficacement la prévention de la propagation de la maladie (par exemple, la proximité du personnel et les mauvaises pratiques de désinfection). En outre, les difficultés socio-économiques et les programmes de paiement des présences ont incité à travailler malgré la maladie.

Référence : Dyal JW, Grant MP, Broadwater K, et al. 19 Among workers in meat and poultry processing facilities —19 States, April 2020. MMWR. Published online May 1, 2020.

3) Prévention – Donnez un coup de fouet à votre système immunitaire avec des aliments végétaliens sains conseillés par le PCRM.

Comme le coronavirus (COVID-19) a eu un impact sur les communautés du monde entier, beaucoup de gens se sont demandé s’il y avait des mesures à prendre pour rester en bonne santé. Les mesures préventives quotidiennes, telles que le lavage des mains, l’évitement des contacts avec les personnes malades et une bonne hygiène, peuvent contribuer grandement à réduire le risque de contracter des virus, des bactéries et d’autres agents pathogènes.

Toutefois, il est également prouvé que l’alimentation et d’autres mesures liées au mode de vie influencent la force immunitaire et la sensibilité aux maladies infectieuses. On ne sait pas encore si ces mesures influencent ou non la sensibilité à COVID-19 ou son évolution clinique. Cependant, il y a toutes les raisons de mettre à profit ce que nous savons sur les aliments et les défenses immunitaires. Voici ce que nous savons maintenant :

L’importance de l’alimentation

Un alimentation végétalienne pauvre en graisses peut aider à renforcer le système immunitaire. Le système immunitaire repose sur les globules blancs qui produisent des anticorps pour combattre les bactéries, les virus et autres envahisseurs. Il a été démontré que les végétariens ont des globules blancs plus efficaces que les non-végétariens, en raison d’un apport élevé en vitamines et d’une faible consommation de graisses.[1]

Un régime alimentaire pauvre en graisses peut également avoir un effet protecteur. Des études ont montré que la limitation des graisses alimentaires contribue à renforcer les défenses immunitaires. Des recherches montrent également que l’huile peut altérer la fonction des globules blancs et que les régimes riches en graisses peuvent modifier le microbiote intestinal qui contribue à l’immunité.[2]

Le maintien d’un poids sain peut également être bénéfique pour le système immunitaire. L’obésité a été associée à un risque accru de grippe et d’autres infections telles que la pneumonie.[3] Les régimes végétaliens sont efficaces pour perdre du poids, car ils sont riches en fibres, ce qui permet de faire le plein sans ajouter de calories supplémentaires. Les fibres peuvent également faire baisser l’IMC, ce qui est lié à une meilleure immunité.[4] Il a également été démontré qu’une alimentation végétalienne réduit les biomarqueurs inflammatoires.[5]

Vitamines, minéraux et antioxydants
Des études ont montré que les fruits et légumes fournissent des nutriments, comme le bêta-carotène, la vitamine C et la vitamine E, qui peuvent renforcer la fonction immunitaire. Comme de nombreux légumes, fruits et autres aliments d’origine végétale sont également riches en antioxydants, ils contribuent à réduire le stress oxydatif.[6]

Bêta-carotène
Le bêta-carotène est un puissant antioxydant qui peut réduire l’inflammation et renforcer la fonction immunitaire en augmentant le nombre de cellules du corps qui luttent contre la maladie. Les patates douces, les carottes et les légumes à feuilles vertes en sont d’excellentes sources.

Vitamines C et E
Les vitamines C et E sont des antioxydants qui aident à détruire les radicaux libres et à soutenir la réponse immunitaire naturelle de l’organisme. Les sources de vitamine C comprennent les poivrons rouges, les oranges, les fraises, les brocolis, les mangues, les citrons et d’autres fruits et légumes. Les sources de vitamine E comprennent les noix, les graines, les épinards et les brocolis.

Vitamine D
Les recherches montrent qu’une supplémentation en vitamine D peut réduire le risque d’infections virales, y compris les infections des voies respiratoires, en réduisant la production de composés pro-inflammatoires dans l’organisme. L’augmentation de la vitamine D dans le sang a été liée à la prévention d’autres maladies chroniques, notamment la tuberculose, l’hépatite et les maladies cardiovasculaires. Les sources alimentaires de vitamine D comprennent les céréales enrichies et les laits et suppléments à base de plantes.[7] Mais la meilleure source de vitamine D, c’est l’exposition au soleil.

Zinc
Le zinc est un minéral qui peut aider à stimuler les globules blancs, qui se défendent contre les envahisseurs. Les noix, les graines de courge, les graines de sésame, les haricots et les lentilles sont des exemples de sources de zinc.

Sommeil

Notre corps a besoin de sommeil pour se reposer et se recharger. Sans une quantité suffisante de sommeil, nous augmentons notre risque de développer de graves problèmes de santé, comme les maladies cardiaques, la maladie d’Alzheimer et l’obésité. Un sommeil insuffisant a également été lié à la suppression de la fonction immunitaire. Une étude a montré que ceux qui dorment moins de cinq heures par nuit sont plus susceptibles d’avoir récemment souffert d’un rhume que ceux qui dorment davantage.

Besoin d’aide pour s’endormir ?

Essayez d’ajouter des fruits, des légumes, des céréales et des haricots sains à votre alimentation. Une étude a montré qu’un régime alimentaire riche en fibres et pauvre en graisses saturées peut conduire à un sommeil plus profond et plus réparateur. En savoir plus sur la façon dont un régime alimentaire à base de plantes peut conduire à un meilleur sommeil.

Références de la section 3

  1. Malter M, Schriever G, Eilber U. Natural killer cells, vitamins, and other blood components of vegetarian and omnivorous men. Nutr Cancer. 1989;12:271-278; Carddock JC, Neale EP, People GE, Probst YC. Vegetarian-based dietary patterns and their relation with inflammatory and immune biomarkers: a systematic review and meta-analysis. Adv Nutr. 2019;10:433-451.
  2. Rinninella E, Cintoni M, Raoul P, et al. Food components and dietary habits: keys for a healthy gut microbiota composition. Nutrients. Published online October 7, 2019.
    Soldati L, Di Renzo L, Jirillo E, Ascierto PA, Marincola FM, De Lorenzo A. The influence of diet on anti-cancer immune responsiveness. J Transl Med. 2018;16:75-93.
    Wood LG, Attia J, Mcelduff P, Mcevoy M, Gibson PG. Assessment of dietary fat intake and innate immune activation as risk factors for impaired lung function. Eur J Clin Nutr. 2010;64:818-825.
    Rasmussen LB, Kiens B, Pedersen BK, Richter EA. Effect of diet and plasma fatty acid composition on immune status in elderly men. Am J Clin Nutr. 1994;59:572-577.
  3. Alwarawrah Y, Kiernan K, MacIver NJ. Changes in nutritional status impact immune cell metabolism and function. Front Immunol. 2018;9:1055-1069.
  4. Haddad EH, Berk LS, Kettering JD, Hubbard RW, Peters WR. Dietary intake and biochemical, hematologic, and immune status of vegans compared with nonvegetarians. Am J Clin Nutr. 1999;70(3 Suppl):586S-593S.
  5. Eichelmann F ,  Schwingshackl L, Fedirko V, Aleksandrova K. Effect of plant-based diets on obesity-related inflammatory profiles: a systematic review and meta-analysis of intervention trials. Obes Rev. 2016;17:1067-1079.
  6. Barnard ND, Goldman DM, Loomis JF, et al. Plant-based diets for cardiovascular safety and performance in endurance sports. Nutrients. 2019;11(1). pii: E130.
  7. Grant WB, Lahore H, McDonnell SL, et al. Evidence that vitamin D supplementation could reduce risk of influenza and COVID-19 infections and deaths. Nutrients. 2020;12:988.
    Chung C, Silwal P, Kim I, Modlin RL, Jo EK. Vitamin D-cathelicidin axis: at the crossroads between protective immunity and pathological inflammation during infection. Immune Netw. 2020;20:e12-38.

4) Davantage de ressources pour les anglophones :

Pour améliorer votre mode de vie, allez voir mes programmes et recettes ici.

A propos doucefrugalite

Créatrice du site DouceFrugalite.com et coach en mode de vie sain avec une alimentation végétalienne HCLF
Cet article, publié dans Alimentation végétale, Santé, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.