Docteur Walter Kempner, MD – Fondateur du régime au riz

Walter Kempner, docteur en médecine et chercheur scientifique, est le père de la thérapie alimentaire des temps modernes et le créateur du régime à base de riz. Tous ceux qui ont suivi ses pas, tels que Nathan Pritikin, Dean Ornish, Neal Barnard, Caldwell Esselstyn et John McDougall, rendent hommage à cet homme et à son travail.

Le programme alimentaire de riz de Kempner a commencé à l’université Duke à Durham en Caroline du Nord aux Etats-Unis en 1939. Le traitement consistait en une simple thérapie de riz blanc, de fruits, de jus de fruits et de sucre, et était réservé aux patients les plus gravement malades. Bien que ce traitement était rudimentaire, les bénéfices du régime au riz dépassait de loin ceux de tout médicament ou chirurgie pouvant être prescrits pour des états chroniques, tels que les maladies artérielles coronariennes, l’insuffisance cardiaque et rénale, l’hypertension, le diabète, l’arthrite et l’obésité.

Le régime à base de riz était utilisé initialement pendant de courtes périodes et sous une surveillance étroite en raison de préoccupations quant à des carences nutritionnelles, mais des recherches ont prouvé par la suite que le régime à base de riz était sûr et adéquat nutritionnellement pour la grande majorité des patients.

Le Dr Kempner a fait une découverte accidentelle en 1942 lorsque l’une de ses patientes de 33 ans qui avait une glomérulonéphrite chronique (maladie rénale) et un œdème papillaire (maladie oculaire) n’a pas suivi ses instructions. Le Dr Kempner avait un accent allemand si prononcé qu’elle a mal compris ses instructions de revenir au bout de deux semaines. Quand elle est revenue au bout de deux mois, elle n’avait aucun signe de carence et elle avait une santé plutôt solide. Sa tension artérielle avait fortement baissé de 190/120 à 124/84 mmHg, ses lésions oculaires (hémorragies rétiniennes et œdème papillaire) s’étaient résolues et la taille de son cœur avait diminué de façon notable.

Après cette expérience, le Dr Kempner a commencé à traiter ses patients pendant des périodes plus longues. Lui, qui réservait ce traitement aux patients souffrant de graves problèmes de santé (glomérulonéphrite et hypertension maligne), a étendu ses indications aux patients ayant des maladies relativement bénignes, telles que l’hypertension routinière (160/100 mmHg), les céphalées, la fatigue chronique, les douleurs thoraciques, les œdèmes, le xanthome, l’hypertension intra-crânienne bénigne et le psoriasis.

Dossiers médicaux de Walter Kempner

Durant sa carrière, ses collègues ont voulu que le Dr Kempner mette en place des études aléatoires contrôlées. Mais dans des études conçues ainsi, seule la moitié des patients sont traités. Sa déontologie médicale ne lui permettant pas de refuser son traitement alimentaire éprouvé à quiconque, il a refusé. De surcroît, il a signalé, à juste titre, que chaque patient était son propre témoin.

Le Dr Kempner a documenté les bénéfices de ses traitements en suivant l’évolution de leur cholestérol, tension artérielle, glycémie et masse corporelle, ainsi qu’avant des photographies. Par exemple, ses dossiers indique que 93% des patients ayant un cholestérol élevé bénéficiait d’une réduction moyenne de 273 mg/dL avant traitement à 177 mg/dL après traitement. Ces réductions de cholestérol sont supérieures à toutes celles qui étaient généralement constatées avec l’usage de médicaments puissants à base de statine, mais sans les frais ni les risques. Ses données indiquaient également qu’une alimentation riche en glucides améliorait la glycémie et guérissait souvent le diabète de type 2.

Voici des exemples typiques des bienfaits que le Dr Kempner a observés grâce au régime à base de riz :
obesity-imagesopti3

Réduction massive de l’obésité

Un article fournissait les résultats de 106 patients en consultation externe massivement obèses traités avec le régime à base de riz, de l’exercice physique et un accroissement motivationnel sous supervision quotidienne. La perte de poids moyenne était de 63,9 kg. 43 des patients ont atteint un poids normal.

hypertension1opti

Guérison de l’hypertension

Au début, le Dr Kempner traitait uniquement des patients dont l’état était presque mortel, tel que l’hypertension maligne (hypertension artérielle aux alentours de 220/120 mmHg). Les personnes dont l’état de santé nécessitait une attention médicale d’urgence souffraient souvent d’insuffisance cardiaque et rénale, ainsi que de lésions oculaires (avec des hémorragies rétiniennes, des exudats et un papilloedème). De nos jours, de tels patients sont traités avec des médicaments puissants et une chirurgie des yeux au laser, ce qui comporte des risques et des coûts supérieurs et des bienfaits bien moins importants. Le traitement alimentaire à base de riz sûr et efficace pour les lésions oculaires et rénales a été presque totalement oublié.

eyesopti

Arrêt des hémorragies et des exudats

Les yeux sont une fenêtre sur l’état du système vasculaire et des organes majeurs dans l’ensemble du corps. En regardant (grâce à un ophtalmoscope) l’arrière de l’œil (la rétine), un médecin peut d’ailleurs voir les séquelles, qui ne se limitent pas à l’œil, mais qui se produisent dans les reins et tous les autres tissus. Des photos de la rétine montrent comment le régime à base de riz arrête le saignement (hémorragies) et les fuites (exsudats) des vaisseaux sanguins. Cela démontre de façon spectaculaire la capacité  du corps à guérir pourvu qu’il ait l’environnement favorable d’une alimentation saine.

ekgnewopti

Enrayement des maladies cardiaques

Le rétrécissement des artères du cœur (coronariennes) dû à une athérosclérose (qui résulte de l’alimentation occidentale) cause des douleurs thoraciques (angine) et des changements dans l’électrocardiogramme (des ECG indiquant des ondes en T inversées). Le régime à base de riz soulage les douleurs thoraciques  et corrige les anomalies d’ECG. Autrement dit, le régime à base de riz peut guérir les maladies cardiaques courantes, qui touchent plus de la moitié des Américains. Les cardiologues des temps modernes prescrivent de façon routinière une chirurgie du cœur pour les artères bouchées, ce qui implique des coûts et des risques bien plus élevés et des bienfaits bien moins importants.

xrayopti

Traitement des insuffisances rénales et cardiaques

Aux stades avancés de ces maladies, l’alimentation occidentale cause la défaillance des organes majeurs, y compris le cœur, les reins, le foie et le cerveau. Un agrandissement du cœur, tel que celui qui est visible sur une radiographie du thorax, est un signe classique d’insuffisance cardiaque. Grâce au régime à base de riz, des cœurs surdimensionnés (défaillants) retrouvent une taille et une fonction normales. La fonction des reins s’améliore également considérablement, tout comme le patient en général.

Aliments autorisés dans le régime à base de riz

kempner-compositionopti

  • 250 à 350 grammes de riz (pesé à sec) chaque jour forment la base de ce régime. N’importe quel type de riz peut être utilisé, du moment qu’il ne contient ni lait ni sel. Le riz est bouilli ou cuit à la vapeur dans de l’eau claire ou du jus de fruit, sans sel, ni lait, ni matières grasses. (200 grammes de riz contiennent environ 13 grammes de protides, 150 grammes de glucides, 1 gramme de lipides et 700 calories.)
  • L’apport calorique est généralement compris entre 2000 et 2400 calories par jour. L’apport varie selon l’état du patient : les personnes en sous-poids sont nourries avec davantage de calories, et vice-versa.
  • Les fruits et les jus de fruits sont permis.
  • Les fruits peuvent être consommés tant que rien n’y a été ajouté, mis à part du sucre.
  • Du sucre blanc peut être utilisé si cela est souhaité (à satiété). En moyenne, un patient en consomme environ 100 grammes par jour (400 calories), mais, si nécessaire (pour maintenir le poids corporel), une quantité allant jusqu’à 500 grammes (2000 calories) par jour a été utilisée.
  • Pas d’avocats, ni de dates, ni de noix.
  • Pas de tomate ni de jus de légumes.
  • Des vitamines supplémentaires sont ajoutés dans les quantités suivantes : unités de vitamine A 5000, unités de vitamine D 1000, 5 mg de chlorure de thiamine, 5 mg de riboflavine, 25 mg de nicotinamide, 2 mg de pantothénate de calcium. (Cependant, aucun patient ayant un régime à base de riz durant cinq mois de traitement n’a présenté de signe (épithélial, neuronal or métabolique) pouvant amener à soupçonner la moindre carence vitaminique.
  • L’adaptation au régime prend environ deux mois.
  • Une activité physique est encouragée. Un repos au lit est conseillé uniquement pour les états de santé les plus graves.
  • La consommation d’eau est restreinte chez certains patients gravement malades à moins de 1,5 litre par jour afin de prévenir une intoxication hydrique et des déséquilibres électrolytiques.
  • Quelques patients ayant une maladie rénale ne tolèrent pas ce régime étant donné leur incapacité à retenir les minéraux.
  • Une fois que le patient a recouvré la santé, de petites quantités de légumes (mais aucune légumineuse), de pommes de terre, de viande maigre ou de poisson (le tout préparé sans sel ni matières grasses) peuvent être ajoutés. Cependant, si ces ajouts provoquent des conséquences néfastes (tension artérielle élevée, agrandissement du cœur, changements d’ECG anormaux, état des reins ou des yeux qui empirent, etc.), alors le régime à base de riz de base, sans modification, doit être poursuivi.
  • Un médecin compétent en thérapie alimentaire doit suivre toute personne nécessitant le régime au riz. Les patients les plus malades nécessitent une supervision plus étroite.

La composition nutritionnelle est d’environ 2000 à 2400 calories par jour (selon la masse corporelle du patient) : 95% de glucides, 4 à 5% de protides (20 à 25 grammes), 2 à 3% de lipides (Le riz est relativement riche en l’acide gras essentiel linoléique), 140 milligrammes de calcium et 150 milligrammes de sodium par jour. Pour une perte de poids plus rapide et efficace, les calories sont restreintes.

Pourquoi du riz blanc et du sucre blanc?

L’une des raisons pour lesquelles le Dr Kempner a choisi le riz était qu’il croyait que les protéines du riz étaient assimilées facilement et qu’il n’y avait aucune préoccupation concernant l’obtention de quantités suffisantes d’acides aminés essentiels. (Cette adéquation et cette complétude de protéines ne se limite pas au riz, cela et vrai pour tous les féculents, y compris le maïs, les pommes de terre et les patates douces.) Il a choisi le riz plutôt qu’un autre féculent, car à son époque, près de la moitié de la population mondiale consommait de grandes quantités de riz. (Le riz représentait parfoisjusqu’à 80% à 90% de leur alimentation.)

Le riz blanc, par opposition au riz complet, était utilisé car il était considéré comme plus appétent pour le grand public et était plus facilement accessible. Les calories contenues dans le riz blanc nature sont constituées à environ 8% de protides. L’ajout de sucres simples fait descendre la teneur en protides du régime à base de riz à 5% ou moins du total de calories. Le corps n’a besoin que d’une petite quantité de protides chaque jour (moins de 5% des calories de l’alimentation). Le foie et les reins doivent traiter et excréter toutes les protéines consommées au-delà des besoins de base, ce qui cause un travail supplémentaire et souvent une lésion de ces organes.

L’adjonction de sucre blanc ajoute des calories sans les protides et les lipides. Les fruits et les jus sont également riches en calories de sucres (glucides) et pauvres en lipides et en protides. Les bienfaits principaux du régime à base de riz sont accomplis en allégeant les tissus et les organes compromis en leur fournissant de l’énergie propre provenant de glucides et en évitant les poisons alimentaires courants tels que le sel, les graisses, le cholestérol et les protéines animales. Dans un environnement aussi favorable, le pouvoir guérisseur du corps peut surpasser les dommages qui ont été causés par les aliments malsains. Le Dr Kempner ajoutait des préparations multivitaminées, qui peuvent être nécessaires au vu de tous aliments raffinés servis. L’utilisation de plantes entières (spécifiquement l’alimentation à base de féculents du Dr McDougall), au lieu du riz blanc et du sucre fournit tous les minéraux et vitamines nécessaires. Aucun complément n’est recommandé hormis la vitamine B12.

Le régime à base de riz de nos jours

Après près de 70 ans, en 2002, l’université de Duke a coupé les liens avec le régime à base de riz. Néanmoins, le programme alimentaire à base de riz s’est poursuivi indépendamment jusqu’à l’automne 2013 sous la direction de Robert Rosati, MD, quand il a pris fin. Kitty Rosati (avec son mari, Robert) a publié plusieurs livres sur le régime à base de riz qui ont rencontré un succès national.

Robert Rosati, MD (video)

Francis Neelon, MD, l’ancien directeur médical du régime à base de riz, a rejoint le programme avec les intérêts commerciaux pour rétablir le régime à base de riz, et ils prévoient d’ouvrir ensemble une clinique de consultation externe à Durham en Caroline du Nord aux Etats-Unis, au début du mois de février 2014.

Frank Neelon, MD (vidéo)

Barbara Newborg, MD, qui est l’une des collaboratrices les plus proches du Dr Kempner, a publié récemment une biographie étoffée sur le père de la thérapie alimentaire des temps modernes, « Walter Kempner and the Rice Diet: Challenging Conventional Wisdom » (Walter Kempner et le régime à base de riz : défier idées reçues).

Le régime de McDougall comparé au régime à base de riz

Walter Kempner, MD a eu beaucoup d’influence sur la carrière du Dr McDougall. Les travaux que le Dr Kempner a publiés ont montré au Dr McDougall le pouvoir de la thérapie alimentaire et l’absence de carences nutritionnelles avec de simples alimentations à base de plantes (même avec l’ajout de grandes quantités de sucre). Avant la naissance du Dr McDougall, le Dr Kempner a infirmé des concepts qui sont encore tenus pour vrais par la plupart des docteurs en médecine de nos jours, tels que : “L’alimentation n’a pas grand-chose à voir avec les maladies cardiaques,” “Des protéines supplémentaires améliorent la santé” et “Les glucides causent le diabète.”

Le Dr McDougall recommande le régime à base de riz plusieurs fois par an à quelques uns de ses patients qui sont sur le point d’avoir une insuffisance cardiaque ou rénale grave. Sinon, il recommande son alimentation (à base de féculents avec des fruits et des légumes pauvres en amidon avec un peu de sel et de sucre pour donner du goût) à presque tous ses patients.

Inutile de s’excuser de servir des pâtes et de la sauce marinara, des burritos aux fèves ou du riz et des légumes chinois. L’alimentation que le Dr McDougall recommande est destinée aux vivants. Le régime à base de riz est celui qu’il réserve aux “presque morts”. Chaque jour, il est suis reconnaissant pour les contributions de Walter Kempner à la science médicale. Malheureusement, étant donné que les profits plutôt que le bien-être des patients dictent les pratiques médicales courantes, la thérapie alimentaire reste ignorée et presque inconnue.

Source : Walter Kempner, MD – Founder of the Rice Diet. December 31, 2013, by John McDougall, MD

Publicités
Cet article, publié dans Alimentation végétale, Santé, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Docteur Walter Kempner, MD – Fondateur du régime au riz

  1. Danièle dit :

    Merci …intéressant ! Je fais passer l’info à des amis pas trop en forme De mon côté le fasting me convient bien 11h jus 12h repas normal (vegan ou végé) Ap-midi si faim… fruits 19h repas ou grosse salade mixte

    Bise de Bahia où j’ai démémagé début octobre Dany

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s