Manger sain en temps de crise

Manger à moindre coût, c’est devenu une question de survie pour bien des personnes. On ne peut pas vraiment se passer de manger, mais on peut baisser considérablement le budget alimentaire. Les produits transformés coûtent cher, sont littéralement morts et nous apportent la maladie. Le tout est de s’en défaire progressivement pour se tourner vers une alimentation vivante bon marché.

  • La viande et le fromage coûtent cher, et on peut parfaitement s’en passer tout en étant en meilleure santé (voir mon article). Bannir l’alcool est également une bonne idée de plusieurs points de vue.
  • Les fruits et légumes biologiques sont moins chers car ils sont plus riches en nutriments. Comme ils sont exempts de produits chimiques, ils entraînent moins de frais de santé pour nous ainsi que les fermiers.
  • Faire les marchés de producteurs est une bonne solution pour manger sain à moindre coût. Une grande partie des petits producteurs ne traitent pas leurs cultures, il suffit de leur demander pour s’en assurer.
  • Les déchétariens ou freegans en anglais reprennent même les fruits et légumes qui sont trop cognés, laids, tordus ou mûrs pour être vendables.

Une fois que l’on s’est procuré des fruits et des légumes, comment en tirer parti le mieux possible ? Ils doivent être le plus frais possible, il vaut mieux faire le plein tous les 3-4 jours en achetant uniquement ce dont on a besoin, on gâche ainsi moins de nourriture. Par exemple, les laitues et Cie se conservent bien dans un sachet fermé, lavées dans le bac à légumes du frigo. Quand il ne fait pas trop chaud, je conserve mes fruits et légumes dans des corbeilles ou des cageots pour qu’ils soient aérés et ne pourrissent pas prématurément.

En cas de crise d’approvisionnement imprévue, il est toujours bon d’avoir des réserves alimentaires, la forme sèche étant la plus saine. Les pommes de terre et les potirons se conservent des mois dans un endroit aéré. Les graines se conservent longtemps, mais il vaut mieux les mettre au frigo en été. Le miel se conserve des années. Les graines peuvent se conserver des dizaines d’années, voire bien plus. Dans de bonnes conditions, on peut stocker des pommes ou des choux pendant des semaines. L’industrie alimentaire possède des réfrigérateurs permettant de conserver des pommes jusqu’à 3 ans, pas étonnant que les pommes des supermarchés soient aussi fades !

cuisson_0Pour profiter au mieux des nutriments de nos fruits et légumes, il faut les manger mûrs et crus, si possible. Ainsi les vitamines sont préservées, on n’absorbe pas de toxines issues de la cuisson et on ne dépense pas d’électricité ou de gaz pour la cuisson. Manger chaud ne réchauffe que la gorge. Ce sont les calories qui nous réchauffent le corps.

grainesAu-delà de ces considérations, si un jour le système fragile du « juste à temps » fait défaut, planter et stocker des graines est vital, même si on habite en ville. On peut stocker au sec des graines en quantité et de diverses espèces, car elles présentent l’avantage de prendre peu de place. Un seul bémol avec les graines tropicales qui ne se conservent pas, elles doivent être plantées immédiatement après consommation du fruit.

Dès maintenant, intéressez-vous à la permaculture, facile et durable. Apprenez à reconnaître les plantes comestibles de votre région, à récolter les graines. Goûtez de nouveaux fruits et légumes. Tournez-vous de préférence vers les graines de variétés anciennes, car elles sont moins sélectionnées et donc plus robustes et nutritives. Et évidemment, en bio, qui coûte à peine moins cher, mieux vaut prévenir que guérir.

Témoignage d’un freegan :
http://mamanonyme.blogspot.be/2013/10/le-gachis-alimentaire-parlons-en.html

Quelques prises freegans bios :

freegan fruits légumes bios bio récup déchétarisme gratuit

freegan frugivore vegan déchétarisme

freegan frugivore vegan déchétarisme 2

Freegan déchétarien

Publicités
Vidéo | Cet article, publié dans Autonomie, Santé, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Manger sain en temps de crise

  1. Zizounnette dit :

    je suis globalement d’accord avec vous.
    Après il faut surtout revenir aux sources et manger SAIN. On parle donc de produits NATURELS, pas ou peu transformés.
    C’est à mon avis la clé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s